Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Drame de Sivens : retour sur l'affaire Rémi Fraisse

En savoir plus

TECH 24

La high tech peut-elle venir à bout du virus Ebola ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Les tests de résistance des banques sont-ils fiables ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'amendement "dividendes" qui fâche les PME

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des femmes se mettent aux "métiers d’hommes"

En savoir plus

REPORTERS

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le Bal des vampires" : Roman Polanski sort les crocs !

En savoir plus

FOCUS

Le Caire surveille de près les islamistes radicaux tentés par l'EI

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 07/07/2014

Des internautes ordinaires surveillés par la NSA

Au sommaire de cette édition : le Washington Post publie une nouvelle enquête sur les écoutes de la NSA ; une Barbie chauve va être commercialisée pour les enfants atteints du cancer ; et des vidéastes américains filment des feux d’artifice avec un drone.

DES INTERNAUTES ORDINAIRES SURVEILLÉS PAR LA NSA

La NSA a surtout espionné des internautes ordinaires, et non des cibles surveillées en accord avec la justice. C’est ce qu’affirme le Washington Post dans une enquête publiée samedi. Le quotidien a analysé 160 000 messages interceptés entre 2009 et 2012 par l’agence de renseignement américaine et fournis par l’ancien consultant de la CIA Edward Snowden.

Ces écoutes ont permis la capture de terroristes. Mais la majorité de ces données stockées par la NSA concernent avant tout des internautes américains et étrangers tombés dans les filets que l’agence avait tendus pour quelqu’un d’autre. Pourtant, la NSA n’a en théorie pas le droit de cibler des ressortissants américains.

Ces nouveaux détails sur l’ampleur des écoutes provoquent l’indignation de l’Electronic Frontier Foundation. Cette association de défense des libertés sur Internet appelle les législateurs à limiter les pouvoirs de la NSA. Elle vient de lancer « Stand against Spying », un site web qui permet de suivre les activités et les votes des membres du Congrès sur les programmes de surveillance du gouvernement.

De leur côté, des géants du web comme Google, Mozilla et Twitter se sont récemment alliés autour de la campagne « Reset the Net » pour sensibiliser les internautes aux questions relatives au respect de la vie privée sur Internet. Une campagne qui met à la disposition des utilisateurs des outils pour protéger leurs données sur leur téléphone ou leur ordinateur.

DES BARBIES POUR LES ENFANTS ATTEINTS D’UN CANCER

Pour annoncer à sa fille atteinte d’un cancer qu’elle allait perdre ses cheveux, Melissa Bumstead a utilisé « Ella », une Barbie pas tout à fait comme les autres. Cette poupée en tous points similaires à l’originale mais sans cheveux est en effet destinée aux enfants subissant une chimiothérapie. Afin que d’autres jeunes malades puissent en profiter, Melissa Bumstead a donc lancé une pétition demandant à Mattel, le fabricant des célèbres Barbie, de produire ce modèle en plus grande quantité.

Une demande qui n’a pas tardé à rencontrer le soutien des internautes qui sont plus de 100 000 à avoir signé le texte rédigé par Melissa Bumstead. Des utilisateurs du web touchés par l’initiative menée par la maman de la petite Grace qui tient également une page Facebook et un blog pour témoigner du quotidien de sa fille à l’hôpital.

L’appel a finalement été entendu par l’entreprise américaine qui a annoncé que la poupée « Ella » serait dorénavant produite en plus grand nombre chaque année afin que plus d’hôpitaux disposent de cette Barbie très rare. A l’origine, « Ella » était d’ailleurs une série limitée créée en 2012 suite à la demande d’une internaute.

C’est en effet après avoir survécu à un cancer que Jane Bingham avait ouvert, en 2012, une page Facebook pour les enfants atteints de cette maladie. Objectif : qu’ils aient une Barbie qui leur ressemble afin qu’ils puissent s’identifier à leur poupée. Poussé par le succès de cette campagne, Mattel s’était alors engagé à produire et donner aux hôpitaux 10 000 exemplaires de ce jouet.

UNE CARTE POUR SUIVRE LES CYBERATTAQUES EN DIRECT

Observer en temps réel les centaines de cyberattaques orchestrées par les pirates informatiques sur la Toile mondiale. C’est désormais possible grâce à cette carte animée réalisée par la société de cybersécurité Norse Corporation. Un outil qui permet de constater que les États-Unis et la Chine sont les deux pays les plus concernés par ce phénomène. Washington et Pékin s’accusent mutuellement de mener des campagnes de cyberespionnage depuis plusieurs années.

LA PHOTO ET LE DESSIN MÉLANGÉS DANS DES AUTOPORTRAITS

Combiner des photographies avec des croquis dessinés à la main pour créer de drôles d’autoportraits. C’est le travail pour le moins original que réalise le photographe français Sébastien Del Grosso dans sa série de clichés baptisée « L’esquisse d’une vie. » Pour élaborer ces surprenants selfies, l’artiste dessine d'abord une partie de son corps sur une feuille de papier avant de l’associer ensuite à l’un de ses portraits à l’aide d’un logiciel de traitement d’images. Des créations que les internautes pourront retrouver sur sa page Facebook.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Actuellement en mission à bord de la Station spatiale internationale, l’astronaute américain Reid Wiseman a décidé de partager son expérience sur le réseau social Vine où il publie régulièrement de courtes vidéos. Des clips spectaculaires qui permettent d'observer l'apparition d’une aurore boréale, la formation d’un orage, ou encore les expériences qu’il mène en orbite autour de la Terre. Une initiative qui rencontre un franc succès auprès des internautes qui sont plus de 10 000 à être abonnés à son compte.

VIDÉO DU JOUR

Utiliser un drone pour filmer de près les feux d’artifice de la fête nationale américaine, c’est l’idée qu’ont eu plusieurs internautes avant de poster le résultat sur leur compte Youtube. Si cette pratique n’est pas sans danger, car elle risque de perturber la trajectoire de l’une des fusées, elle permet d’obtenir des images étonnantes. C’est le cas de cette vidéo tournée dans l’Oregon.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/10/2014 Réseaux sociaux

Une vidéo dénonce le harcèlement de rue à New York

Au sommaire de cette édition : une vidéo dénonce le harcèlement de rue subi par les femmes à New York; des supermarchés américains provoquent la polémique à l’approche...

En savoir plus

29/10/2014 Réseaux sociaux

Hongrie : les internautes défendent leurs droits

Au sommaire de cette édition : la Toile hongroise dénonce la mise en place d’une taxe Internet; les internautes canadiens apportent leur soutien à la communauté musulmane du...

En savoir plus

28/10/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à la réélection de Dilma Rousseff

Au sommaire de cette édition : la Toile réagit à la réélection de Dilma Rousseff à la tête du Brésil; des chameaux maltraités en Chine indignent les internautes; et un homme se...

En savoir plus

25/10/2014 Réseaux sociaux

Le numérique africain à la croisée des chemins

L’Afrique nouvel eldorado du numérique. Un faible taux de pénétration, d’importants problèmes d’accès à l’électricité mais des projets innovants et des infrastructures en...

En savoir plus

27/10/2014 Réseaux sociaux

Les habitants d'Ottawa chérissent leur ville en ligne

Au sommaire de cette édition: les habitants d’Ottawa expriment leur fierté de vivre dans la capitale canadienne; les internautes espagnols dénoncent l’augmentation du coût des...

En savoir plus