Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens appelés à ratifier l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

Amériques

Les appareils électroniques déchargés interdits sur les vols vers les États-Unis

© AFP -

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/07/2014

Les appareils électroniques déchargés ne seront désormais plus admis dans les avions en partance pour les États-Unis. Une mesure du renforcement des contrôle de sécurité dans les aéroports initiée par Washington.

Téléphone ou ordinateurs portables déchargés ne peuvent désormais plus faire partie du voyage pour les États-Unis. Dans certains aéroports, les passagers pourront désormais se voir obligés d'allumer leurs appareils électroniques devant un agent de sécurité et si l'appareil ne s'allume pas, il ne sera pas autorisé à bord de l'avion, a indiqué dimanche 6 juillet l'agence américaine du transport aérien (TSA).

Cette nouvelle mesure s'inscrit dans le cadre du renforcement des contrôles de sécurité décidé il y a quelques jours face aux craintes de tentatives d'attentat contre un avion, ont expliqué des responsables américains.

Selon une source proche du dossier citée par NBC, les autorités craignent que les ordinateurs portables, tablettes, téléphones portables et autres appareils électroniques puissent être utilisés comme des bombes.

Des responsables américains ont notamment demandé un contrôle renforcé des "smartphones" iPhone d'Apple et Galaxy de Samsung sur les vols directs à destination
des Etats-Unis décollant d'aéroports européens, du Moyen-Orient et d'Afrique.

Le département américain de la Sécurité intérieure, qui inclut la TSA, "a également ordonné aux autorités aéroportuaires et aériennes opérant en Europe et ailleurs à continuer à contrôler attentivement les chaussures des passagers en direction des États-Unis, ainsi qu'à augmenter le nombre des contrôles ponctuels de bagages de passagers à l'aide de détecteurs," selon la chaîne de télévision ABC News.

La menace, non spécifiée, pesant actuellement sur les aéroports desservant les États-Unis, "est différente et plus préoccupante que celles dirigées par le passé contre les compagnies aériennes", a encore indiqué le département américain de la sécurité intérieure.

Ce renforcement de la sécurité intervient sur fond d'instabilité au Proche-Orient, et le renvoi devant la justice américaine du suspect numéro 1 dans l'attaque du consulat américain à Benghazi en Libye. Les intérêts américains font en outre face à de nouvelles menaces djihadistes au milieu du chaos irakien.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 07/07/2014

  • TERRORISME

    Paris renforce à son tour la sécurité dans les aéroports

    En savoir plus

  • TERRORISME

    À l'appel de Washington, Londres renforce la sécurité dans ses aéroports

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)