Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le copilote de la Germanwings était-il dépressif ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Offensive militaire au Yémen - Elections départementales en France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crash de l'A320 de Germanwings - Les élections au Nigeria

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Chômage, au-delà de la courbe

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : la fête nationale endeuillée par l'attentat du Bardo

En savoir plus

MODE

Alaïa, Jarrar et Kayrouz marient l'ascèse à la sensualité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Nigeria : les 2 principaux rivaux signent un accord de paix

En savoir plus

#ActuElles

Les super héroïnes débarquent dans la BD

En savoir plus

Economie

En images : Dubaï retrouve ses rêves de grandeur avec le Mall of the World

© Dubaï Holding

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 08/07/2014

La ville-émirat Dubaï a dévoilé les détails du Mall of the World, son projet pharaonique de plus grand centre commercial du monde. Présentation en image du plus important projet immobilier de Dubaï, cinq ans après le scandale Dubaï World.

C’est reparti comme avant la crise boursière qui, à partir de 2009, a mis en sourdine la folie des grandeurs immobilières de Dubaï. L’émirat a dévoilé, samedi 5 juillet, les détails de son “Mall of the World”, un projet pharaonique de plus grand centre commercial au monde et première “cité à température contrôlée” du globe.

Ce projet, piloté par le fonds public d’investissement Dubaï Holding, vise à implanter sur 4,5 km² en plein cœur de la capitale un complexe entièrement dédié au shopping et activités connexes. Le centre commercial, véritable poumon de cet ensemble, couvrira à lui seul 743 000 m². Le reste sera dévolu aux hôtels, aux rues commerçantes, à un quartier artistique, un parc d’attraction et aussi un ensemble de cliniques de soins et de bien-être en tout genre.

La principale particularité de ce temple consumériste réside dans la volonté des autorités à contrôler la température qui y règnera. Un système de dômes et de toits en verre, ouvrables en hiver, doit permettre de garantir que la chaleur ne devienne jamais insupportable. “Nous voulons faire des Émirats une destination touristique tout au long de l’année”, a expliqué le souverain cheikh Mohammed ben Rached Al Maktoum, qui contrôle Dubaï Holding. Le but de ce rêve climatisé est d’attirer 180 millions de touristes par an.

Mall of the World, Burj Khalifa, même combat ?

Reste que d’importantes zones d’ombre subsistent. Dubaï Holding n’a pas révélé quand les travaux sont censés démarrer, combien de temps ils dureront, ni quel doit en être le prix. Le Mall of the World a, aussi, des relents de Burj Khalifa, du nom de la plus haute tour du monde qui avait failli ne jamais voir le jour. Elle avait pu être inaugurée en 2010 uniquement grâce au soutien financier d’Abou Dhabi, qui avait volé au secours du géant immobilier Dubaï World, maître d’œuvre du chantier. Les révélations sur la montagne de dettes accumulées par cette société avaient entraîné un effondrement de la bourse à Dubaï et une quasi-paralysie du secteur immobilier pendant plusieurs années.

Le lancement officiel du projet Mall of the World intervient, alors que certains craignent justement qu’une nouvelle bulle immobilière n'éclate. Fin juin, un mini-krach boursier sur les valeurs immobilières avait secoué Dubaï, suggérant que les investisseurs ne sont pas forcément enthousiastes de voir l’émirat reparti dans ses projets pharaoniques.

 

En attendant de voir l’évolution du projet côté bourse, FRANCE 24 présente le Mall of the World, côté photos.

Première publication : 08/07/2014

  • INDUSTRIE AÉRONAUTIQUE

    Dubaï ouvre son nouvel aéroport, conçu pour être le plus grand du monde

    En savoir plus

  • ARCHITECTURE

    La plus haute tour du monde inaugurée ce lundi à Dubaï

    En savoir plus

  • ÉMIRATS ARABES UNIS

    Abou Dhabi vole au secours de Dubaï

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)