Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

  • L’UE adopte une nouvelle salve de sanctions contre la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

Moyen-Orient

La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

© AFP | Hadi al-Bahra, nouveau chef de la CNS

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/07/2014

La Coalition nationale syrienne, principale instance de l'opposition au Chef d'État Bachar al-Assad, a élu son nouveau président, Hadi al-Bahra. Par ailleurs, les rebelles et le régime ont envoyé des renforts à Alep où l'armée gagne du terrain.

La Coalition nationale syrienne (CNS), instance de l'opposition à Bachar al-Assad soutenue par l'Occident, l'Arabie saoudite et le Qatar, a élu mercredi 9 juillet Hadi al-Bahra comme son nouveau chef, lors d'une réunion tenue à Istanbul. Elle l'a fait savoir par un communiqué publié sur sa page Facebook.

Hadi al-Bahra, qui était soutenu par son prédécesseur, Ahmad Jarba, et par l'Arabie saoudite, où il réside, a obtenu 62 voix lors du vote. Son principal rival, Mouwafaq Nayrabiyeh, en a obtenu 41.

Le nouveau président du CNS, qui est né à Damas en 1959, a passé la plus grande partie de sa vie d'adulte en Arabie saoudite où il gère plusieurs hôpitaux et d'autres entreprises. Il a dirigé la délégation de l'opposition à la conférence Genève II en janvier.

Il succède à Ahmad Jarba, qui dirigeait la coalition depuis juillet 2013, mais n'a pas réussi à unifier l'opposition et à obtenir un soutien militaire occidental significatif.
Le nouveau chef de l'opposition syrienne aura pour tâche de maintenir les efforts visant à chasser le président syrien du pouvoir, au moment où le régime de Damas obtient des victoires qui lui permettent de gagner du terrain et où les djihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) progressent eux aussi.

L'opposition syrienne est minée par des conflits internes liés à des différends entre les pays qui la soutiennent, notamment l'Arabie saoudite et le Qatar. En outre, son influence sur le terrain est extrêmement limitée.

Rebelles et régime se préparent aux combats à Alep

Sur le terrain, par ailleurs, le régime et les rebelles syriens ont envoyé des renforts dans la région d'Alep, où se dessine un assaut de l'armée contre les quartiers tenus par l'opposition, a annoncé mardi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Le régime a envoyé des unités d'élite, soutenues par des combattants du mouvement libanais chiite Hezbollah. Parallèlement, les rebelles et les brigades islamistes ont envoyé leurs propres renforts.

Il y a deux jours, la Coalition nationale syrienne avait indiqué que les forces du régime s'apprêtaient à lancer une offensive majeure contre les zones tenues par les rebelles à Alep.

Depuis juillet 2012, l'ex-capitale économique de la Syrie est divisée entre secteurs ouest, contrôlés par le régime, et certains quartiers, aux mains des insurgés. L'aviation syrienne bombarde quotidiennement les zones rebelles. Depuis janvier, ces raids ont fait 2 000 morts parmi les civils, dont plus de 500 enfants, et poussé des dizaines de milliers de familles à fuir, selon l'OSDH, qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de sources médicales.

Avec AFP

Première publication : 09/07/2014

  • ÉTATS-UNIS

    Syrie : Obama demande 500 millions de dollars pour aider les rebelles

    En savoir plus

  • SYRIE

    À la frontière Syrie - Irak, des combattants d'Al-Nosra se rallient à l’EIIL

    En savoir plus

  • SYRIE

    Damas a évacué ses dernières armes chimiques déclarées

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)