Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

SPORT

Tour de France : sur les pavés, Boom s’illustre et Nibali consolide le jaune

© AFP | Le coureur néerlandais Lars Boom

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/07/2014

Le Néerlandais Lars Boom a remporté en solitaire la 5e étape du Tour entre Ypres et Arenberg, au cours de laquelle le maillot jaune Vincenzo Nibali a creusé l’écart sur ses rivaux, notamment Alberto Contacor. Chris Froome, lui, a abandonné.

Auréolé d’un maillot jaune précoce, l'Italien Vincenzo Nibali a réalisé un véritable tour de force, mercredi, sur les pavés du Tour de France 2014 dont la 5e étape, dramatique, a été marquée par l'abandon du tenant du titre Chris Froome.

Derrière le Néerlandais Lars Boom, grand vainqueur de l'étape à Arenberg, Nibali a distancé tous ses adversaires, sous une pluie battante et au terme d’une course épique.

L'Espagnol Alberto Contador, distancé sur les pavés, a évité la chute. Mais il a terminé à plus de deux minutes et demie de Nibali, au bout des 152,5 kilomètres de cette étape comportant sept secteurs pavés, deux d'entre eux ayant été supprimés par les organisateurs en raison des risques.

L'Australien Richie Porte, qui sera vraisemblablement le nouveau leader de l’équipe Sky après l’abandon de Froome, a lâché près de deux minutes et l'Espagnol Alejandro Valverde quelques secondes supplémentaires.

>>> À lire sur FRANCE 24 : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne.

L'étape tant redoutée, sous la pluie, a justifié les craintes de ceux qui prédisaient un carnage. Elle a donné lieu à une cascade de chutes... dont la plupart se sont en réalité produites sur le bitume.

C'est sur le goudron du Nord que Froome a chuté à deux reprises, une première fois après une trentaine de kilomètres, une seconde fois au 85e kilomètre. Cette troisième chute en deux jours s'est avérée de trop pour le Britannique, dont la préparation au Tour 2014 avait déjà été amputée en raison de nombreux incidents et blessures ces dernières semaines.

Avec AFP

Première publication : 09/07/2014

  • CYCLISME

    Tour de France : Kittel, dominateur au sprint, décroche son troisième bouquet

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour de France : à Londres, Kittel confirme qu’il est bien le roi du sprint

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)