Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Uberisation : naissance de l’entreprise 2.0

En savoir plus

L'INFO ÉCO

États-Unis-France : les taxes de la discorde

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Loi asile-immigration : "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

En savoir plus

L’invité du jour

Jean-Claude Heudin : "L’intelligence artificielle, c’est un peu comme la force dans Star Wars"

En savoir plus

FOCUS

Cameroun : les ravages du Tramadol, drogue de synthèse prisée des jeunes

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Emmanuel Macron courtise Donald Trump, mais est-ce bien utile ?"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Herman Van Rompuy : "On ne convaincra les Européens qu'avec des résultats"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Consultations citoyennes : les 27 vont débattre, mais de quoi ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

EUROPE

L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

© Dominique Faget, AFP | Blindés de l'armée ukrainienne au sud de Donetsk, le 10 juillet 2014

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/07/2014

Après avoir repris plusieurs villes aux mains des insurgés ces derniers jours, les forces de Kiev cherchent à encercler Donetsk. De nombreux blindés et des chars de l'armée ukrainienne se trouvent désormais à une vingtaine de kilomètres de la ville.

Après avoir repris plusieurs villes - dont Sloviansk samedi - aux rebelles, les forces loyalistes ont déclenché, jeudi 10 juillet, une violente attaque contre les insurgés pro-russes dans la région de Donetsk. L'armée et la Garde nationale, appuyées par des blindés, ont entamé leurs opérations près du village de Karlivka, à 30 km à l'ouest de Donetsk, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Les séparatistes ont confirmé ces affrontements. "Il y a eu des combats à Karlivka aujourd'hui. Nous avons détruit deux chars", a déclaré le "ministre de la Défense" des séparatistes Igor Strelkov au cours d'une conférence de presse à Donetsk. "L'ennemi a subi des pertes, nous avons aussi eu des pertes malheureusement", a-t-il ajouté sans plus de précisions.

Les forces loyalistes cherchent actuellement à encercler les deux places fortes des insurgés dans l'Est, Donetsk et Lougansk, pour y imposer un blocus, tandis que les insurgés se disent déterminés à défendre ces villes comptant l'une un million et l'autre un demi-million d'habitants. Igor Strelkov a assuré, jeudi, avoir assez de "réserves" en hommes et en matériel, affirmant que "plus de 1 000 volontaires" avaient rejoint les rangs séparatistes "ces derniers jours".

Le "Premier ministre" de la "République populaire de Donetsk", Alexandre Borodaï, a affiché la même détermination à "défendre le territoire contre l'occupation". Il a par ailleurs évoqué la possibilité d'évacuer des "dizaines de milliers", voire des "centaines de milliers" d'habitants, de Donetsk face à la progression des troupes ukrainiennes.

Avec AFP

Première publication : 10/07/2014

  • UKRAINE

    Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Après la reprise de Sloviansk, l'armée ukrainienne marche sur Donetsk

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Vidéo : en Crimée, la solidarité s'organise autour des réfugiés ukrainiens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)