Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

EUROPE

L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

© Dominique Faget, AFP | Blindés de l'armée ukrainienne au sud de Donetsk, le 10 juillet 2014

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/07/2014

Après avoir repris plusieurs villes aux mains des insurgés ces derniers jours, les forces de Kiev cherchent à encercler Donetsk. De nombreux blindés et des chars de l'armée ukrainienne se trouvent désormais à une vingtaine de kilomètres de la ville.

Après avoir repris plusieurs villes - dont Sloviansk samedi - aux rebelles, les forces loyalistes ont déclenché, jeudi 10 juillet, une violente attaque contre les insurgés pro-russes dans la région de Donetsk. L'armée et la Garde nationale, appuyées par des blindés, ont entamé leurs opérations près du village de Karlivka, à 30 km à l'ouest de Donetsk, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Les séparatistes ont confirmé ces affrontements. "Il y a eu des combats à Karlivka aujourd'hui. Nous avons détruit deux chars", a déclaré le "ministre de la Défense" des séparatistes Igor Strelkov au cours d'une conférence de presse à Donetsk. "L'ennemi a subi des pertes, nous avons aussi eu des pertes malheureusement", a-t-il ajouté sans plus de précisions.

Les forces loyalistes cherchent actuellement à encercler les deux places fortes des insurgés dans l'Est, Donetsk et Lougansk, pour y imposer un blocus, tandis que les insurgés se disent déterminés à défendre ces villes comptant l'une un million et l'autre un demi-million d'habitants. Igor Strelkov a assuré, jeudi, avoir assez de "réserves" en hommes et en matériel, affirmant que "plus de 1 000 volontaires" avaient rejoint les rangs séparatistes "ces derniers jours".

Le "Premier ministre" de la "République populaire de Donetsk", Alexandre Borodaï, a affiché la même détermination à "défendre le territoire contre l'occupation". Il a par ailleurs évoqué la possibilité d'évacuer des "dizaines de milliers", voire des "centaines de milliers" d'habitants, de Donetsk face à la progression des troupes ukrainiennes.

Avec AFP

Première publication : 10/07/2014

  • UKRAINE

    Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Après la reprise de Sloviansk, l'armée ukrainienne marche sur Donetsk

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Vidéo : en Crimée, la solidarité s'organise autour des réfugiés ukrainiens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)