Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

4 morts dans des heurts au Nord-Ouest du Cameroun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Alep-est, à feu et à sang

En savoir plus

POLITIQUE

Primaire de la gauche : quelle est la stratégie de Manuel Valls ?

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle-2017 : quelle gauche après Hollande ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : avec "La Division d'or", à la conquête de Mossoul

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Demain tout commence" : Omar Sy, allô papa bobo !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Juan Manuel Santos : "Le processus de paix avec les Farc est irréversible"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bain de sang à Alep"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE toujours au chevet des marchés?

En savoir plus

Culture

Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

© Katy Winn, AP | Tommy Ramone en 2012

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/07/2014

Membre fondateur et batteur du mythique groupe de punk-rock new-yorkais The Ramones, Tommy Ramone a succombé à un cancer, vendredi 11 juillet, à l'âge de 62 ans.

Il était le dernier survivant du mythique groupe de punk-rock new-yorkais The Ramones. Tommy Ramone, producteur et batteur du groupe, a succombé à un cancer, vendredi 11 juin, à l'âge de 62 ans.

Né sous le nom d'Erdélyi Tamas, à Budapest en Hongrie, ses parents avaient échappé à la déportation. Membre fondateur du groupe mythique en 1974 avec Joey Ramone (Jeffrey Ros Hyman), Dee Dee Ramone (Douglas Glenn Colvin) et Johnny Ramone (John William Cummings), il a été batteur des Ramones jusqu'en 1978, date à laquelle il est remplacé par Marky Ramone (Marc Bell).

Ensemble, ils enregistrent trois albums : Ramones" (1976), "Leave Home" (1977) et "Rocket to Russia" (1977). Dissous en 1996, The Ramones a marqué l'histoire du punk et du rock alternatif américain. 

Avec Reuters

Première publication : 12/07/2014

  • DÉCÈS

    Le chanteur de soul américain Bobby Womack est mort

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    Adele va-t-elle disparaître de YouTube ?

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    We love Green : le festival 100% écolo-bobo de Paris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)