Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Moyen-Orient

Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

© Ahmad Al-Rubaye, AFP | Des soldats irakiens à Bagdad, le 12 juillet 2014

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/07/2014

Des combats ont opposé samedi l'armée irakienne, appuyée par des miliciens chiites, aux djihadistes sunnites pour le contrôle d'une base militaire au nord-est de Bagdad. L’ONU a mis en garde contre un risque de chaos.

Les affrontements continuent de faire rage en Irak, sans gouvernement depuis les élections législatives du 30 avril. Les forces loyales au Premier ministre Nouri al-Maliki sortant ont lancé, samedi 12 juillet, une opération pour tenter de repousser les combattants de l'État islamique (ex-EIIL), qui étaient parvenus jeudi à pénétrer dans une base militaire en lisière de Moukdadiya, à 80 km au nord-est de la capitale. De violents combats continuaient de faire rage, samedi après-midi, indiquait-on de source proche des services de sécurité.

Sept civils, dont des enfants de villages avoisinants, ont été tués par les tirs d'hélicoptères de l'armée, ont déclaré des policiers et des médecins. De source médicale à Bakouba, on déclarait avoir reçu à la morgue les corps de 15 miliciens chiites, après les combats de la matinée. La télévision nationale irakienne a parlé de 24 tués parmi les "terroristes".

Les djihadistes ont progressé ces derniers jours vers la base après s'être emparés de la ville de Sadour située juste au nord, selon des témoins. Ils étaient équipés de mortiers et de pièces d'artillerie et disposaient de blindés et de véhicules Humvee pris à l'armée.

Risque de chaos

Alors que le Parlement irakien doit se réunir dimanche pour tenter de mettre sur les rails le processus de formation du gouvernement, l'émissaire spécial des Nations unies pour l'Irak, Nickolaï Mladenov, a estimé que le pays risquait de sombrer dans le chaos en cas d'échec des députés.

"Si des solutions sérieuses aux problèmes actuels ne sont pas trouvées, alors tous les responsables politiques devront endosser leur part de responsabilité pour avoir failli à agir avec le sens du devoir nécessaire en temps de crise", a ajouté Nickolaï Mladenov.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 12/07/2014

  • IRAK

    Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • IRAK

    Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • IRAK

    Abou Bakr al-Baghdadi, le nouveau maître du djihad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)