Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Confusion autour de l'arrestation des trois jihadistes français

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

Défense: Le Drian "n'a pas de leçons à recevoir" de Morin

AFP

Jean-Yves Le Drian entouré de soldats français le 12 juillet 2014 à ParisJean-Yves Le Drian entouré de soldats français le 12 juillet 2014 à Paris

Jean-Yves Le Drian entouré de soldats français le 12 juillet 2014 à ParisJean-Yves Le Drian entouré de soldats français le 12 juillet 2014 à Paris

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a dénoncé dimanche "l'indélicatesse" des critiques d'Hervé Morin et estimé qu'il n'avait "pas de leçons à recevoir" de son prédécesseur.

"Jusqu'à présent, je me suis gardé de critiquer mes prédécesseurs parce que je considère que les enjeux de défense sont des enjeux qui nous dépassent et concernent l'ensemble de la Nation. Je constate que ce n'est pas le cas de M. Morin et qu'il a l'indélicatesse de le faire le 14 juillet", a-t-il déclaré lors de l'émission "Le Grand Rendez-vous" Europe1-Le Monde-iTélé.

Hervé Morin, ministre de la Défense de 2007 à 2010, a demandé à nouveau dimanche la suppression, pour des raisons budgétaires, de la composante aérienne de la force nucléaire française et jugé que "le moral des militaires est abominable".

"Je voudrais dire à M. Morin... Pour la première fois, je vais le critiquer, parce que quand je suis arrivé, j'ai pris son héritage et qu'est-ce qu'il y avait dans l'héritage de M. Morin ? Il y avait d'abord le système des soldes des soldats, qu'on appelle le système Louvois, un système invraisemblable. Et si vous parlez du moral des troupes aujourd'hui, c'est en partie parce qu'il y a ce système, fabrication Morin", a lâché M. Le Drian.

"Et puis, les drones dont on avait tant besoin et qu'il n'a pas achetés, et puis les avions ravitailleurs dont on avait tant besoin et qu'il n'a pas commandés, et puis les bases de défense, qu'il a organisées de manière invraisemblable avec une complexité admnistrative... Alors je n'ai pas de leçons à recevoir de M. Morin, surtout pas le 14 juillet", a-t-il ajouté.

S'agissant de la suppression de la composante aérienne de la force nucléaire, "je ne crois pas", avec "les dangers du monde" actuels, que ce soit le moment de le faire", a poursuivi M. Le Drian.

Première publication : 13/07/2014