Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

Les Innocents fêtent leurs retrouvailles intimes aux Francofolies

AFP

JP Nataf et Jean-Christophe Urbain, du groupe

JP Nataf et Jean-Christophe Urbain, du groupe "Les Innocents" sur la scène des Francofolies de La Rochelle, le 12 juillet 2014JP Nataf et Jean-Christophe Urbain, du groupe "Les Innocents" sur la scène des Francofolies de La Rochelle, le 12 juillet 2014

JP Nataf et Jean-Christophe Urbain, qui ont décidé de reformer Les Innocents, ont fêté leurs retrouvailles intimes samedi devant le public des Francofolies de La Rochelle lors d'un concert tout en harmonie.

Avec leur pop élégante, Les Innocents ont marqué les années 90, vendant des centaines de milliers d'albums et récoltant trois Victoires de la Musique avant une rupture difficile en 2000.

Après des carrières séparées, les deux musiciens au coeur du groupe, JP Nataf et Jean-Christophe Urbain ont recommencé en toute discrétion à jouer ensemble dans des salles intimes il y a un an.

Alors qu'un nouvel album est en préparation, leur concert aux Francofolies, avec lesquelles le groupe a une longue histoire, avait des allures de retour dans la lumière.

Tirant un trait sur les querelles d'ego du passé, les deux musiciens ont choisi pour cette renaissance une formation qu'ils qualifient eux-même de symbolique.

Côte à côte, seulement accompagnés de leurs guitares, ils chantent désormais tous leurs titres à deux voix.

La formule, quasi-acoustique, met en valeur la beauté intemporelle de leurs chansons, tout à tour légères et profondes.

Les deux nouveaux morceaux qu'ils dévoilent -- avant goût du prochain album -- prennent naturellement leur place au milieu des titres plus anciens, notamment une belle chanson sur la saveur des retrouvailles dont le refrain résonne avec leur histoire : "j'espère retrouver le geste frère".

Car au-delà des harmonies vocales, le charme tout particulier de ce concert tient justement à la complicité qui unit désormais les deux musiciens.

S'amusant de leurs maladresses et de leurs problèmes d'accordage, ils ne cessent de se sourire, finissent mutuellement leur phrases, se mettent l'un l'autre en valeur.

"On est comme les oiseaux, on se parle par notes interposées", lance JP Nataf aux spectateurs. Ceux-ci sont aux anges quand le duo finit le concert avec "L'autre Finistère", "Colore" et "Un homme extraordinaire".

Plus tôt dans la journée, c'est Feu! Chatterton, une des révélations de ces derniers mois, qui a marqué le festival.

La toute jeune formation parisienne, dont le premier EP (quatre titres) sortira à la rentrée, frappe par son originalité et sa présence scénique, déjà impressionnante.

Littéraires et surréalistes, leurs chansons évoquent le naufrage du Concordia, un "baiser sur le dancing" ou "un stylo Bic maléfique, une femme et tout ce qu'on peut faire entre les deux".

Le fantôme de Bashung et l'ombre de Christophe planent sur le concert, mais il y a aussi du Noir Désir dans l'électricité des guitares et la voix éraillée de leur chanteur Arthur, dandy à la fine moustache et à l'élégance désuète.

Première publication : 13/07/2014