Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Afrique

Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

© @zaidbenjamin, Twitter | Une explosion à proximité de l'aéroport de Tripoli le 13 juillet 2014

Dernière modification : 13/07/2014

Des milices islamistes libyennes ont attaqué, dimanche, le groupe rival de Zentane, qui contrôle l’aéroport de Tripoli, provoquant de fortes explosions entendues jusque dans le centre-ville de la capitale. Le trafic aérien a depuis été interrompu.

Des combats ont opposé, dimanche 13 juillet au matin, plusieurs groupes armés autour de l'aéroport de Tripoli en Libye, où les vols ont été suspendus.

Les explosions ont été entendues sur la route de l'aéroport et depuis le centre-ville de la capitale libyenne. Plusieurs roquettes auraient même atteint le parking situé devant le principal terminal, ont rapporté les médias sociaux.

Depuis le renversement du régime Mouammar Kadhafi en 2011, ce lieu stratégique est sous le contrôle des miliciens de la ville de Zentane, située à 170 km au sud-ouest de Tripoli. Hostiles aux islamistes, ces combattants constituent l’un des brigades les plus disciplinées et les plus armées de la Libye, dépendant officieusement du ministère de la Défense libyen.

Les affrontements de dimanche auraient eu lieu entre ces miliciens et des groupes islamistes, qui veulent les chasser. L'attaque contre l'aéroport a été notamment revendiquée sur Facebook par la Cellule des opérations des révolutionnaires de Libye, composée de plusieurs milices islamistes, considérées comme le bras armé du courant islamiste en Libye. Cette faction indiquait, dimanche, sur le réseau social que "les forces des révolutionnaires étaient arrivées dans le périmètre de l'aéroport de Tripoli et s'affrontaient avec des groupes armés qui s'y trouvaient".

Les autorités de transition ont jusqu'à présent échoué à dissoudre ou désarmer ces groupes d'ex-rebelles qui ont participé au changement de régime en Libye en 2011. Aujourdhui, ils font la loi dans un pays en proie aux violences quasi-quotidiennes.

Avec Reuters et AFP
 

Première publication : 13/07/2014

  • LIBYE

    Une militante des droits de l’Homme assassinée à Benghazi

    En savoir plus

  • LIBYE

    Élections législatives sous haute tension en Libye

    En savoir plus

  • GRAND REPORTAGE

    La Libye des milices

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)