Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"Un personnage de roman" : Philippe Besson a suivi Emmanuel Macron pendant la campagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Zabou Breitman, maîtresse de cérémonie de la 30e Nuit des Molières

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ministre rwandaise des Affaires étrangères : "Paris et Kigali ont pris un nouveau départ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L’invité du jour

Barthélémy Toguo : "Il n’y a pas assez de musées en Afrique"

En savoir plus

FOCUS

Vietnam : à l'école des futures stars du football

En savoir plus

L'INFO ÉCO

VivaTech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"From Russia with luck"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Philip Roth, l'incomparable

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 14/07/2014

"Crimes de guerre"

© France 24

Presse internationale, Lundi 14 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, la victoire de l’Allemagne en coupe du monde de foot, les projets du Brésil, et l’offensive israélienne à Gaza.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.
 
On commence cette revue de presse internationale avec la victoire de l’Allemagne ne Coupe du monde de football, saluée comme il se doit par la presse allemande.
 
«Heure de gloire à Rio»: Der Tagesspiegel ne boude pas son plaisir. Jusque là très prudente, la presse allemande savoure enfin la victoire de la Mannschaft.
 
1954, 1974, 1990 et désormais 2014. Après un long suspense, «une quatrième étoile s’est levée» pour l’Allemagne, titre le Suddeutsche Zeitung, en rendant hommage à l’entraîneur Joachim Lowe.
 
Le sélectionneur a expliqué comment il avait invité ses hommes à circonscrire le feu Messi, le capitaine argentin finalement élu Ballon d’or de ce Mondial. Lionel Messi inconsolable, qui a confié que ce trophée ne signifiait «pas grand-chose» pour lui au regard de la défaite de son équipe, d’après le journal argentin La Nacion.
 
La presse internationale juge que le Brésil a accompli sa mission, malgré une défaite cuisante en demi-finale. Pour The Financial Times, la défaite sportive «n’est pas la fin du monde», car le Brésil serait parvenu à répondre à d’autres défis. «Certes, le tournoi n’a pas enrichi les Brésiliens, mais il a changé le pays»: le Brésil est devenu un pays plus difficile à gouverner, une nation où l’on demande désormais davantage de comptes, ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour la démocratie. «La Coupe du monde a lancé une conversation nationale sur ce que les Brésiliens veulent pour leur pays, et cette conversation ne va pas s’achever avec le Mondial».
 
Elle s’achève d’autant moins que le Brésil prépare déjà les JO de 2016, écrit O Globo. Le journal brésilien rappelle qu’il ne reste plus que 754 jours avant le coup d’envoi des premiers Jeux olympiques sur le continent sud-américain - et il resterait encore beaucoup à faire.
 
Le Mondial est terminé, et les violences au Proche-Orient se poursuivent, avec notamment l’intensification des raids israéliens sur Gaza. D’une planète à l’autre, «le monde ne tourne pas rond», constate avec amertume L’Orient Le Jour.
 
Israël va-t-il parvenir à venir à bout du Hamas? C’est la question que pose Politico, en évoquant une impression de «déjà vu». Mais cette fois, estime le site américain, le Hamas apparaît plus affaibli que jamais, et l’armée israélienne a le sentiment que le moment est venu de saisir l’occasion d’en finir avec le mouvement islamiste - opportunité renforcée par la présence au pouvoir de l’ex-maréchal Al Sissi de l’autre côté de la frontière gazaouie, où les tunnels de Gaza ont été fermés.
 
The Guardian est plus dubitatif sur cette question. D’après le quotidien britannique, l’armée israélienne ne parviendra pas à avoir la peau du Hamas et évoque même une «erreur de calcul désastreuse. Le journal ne croit pas au discours du gouvernement israélien qui présente son intervention comme la réponse aux tirs de roquettes du Hamas, et parle de « crimes de guerre » pour qualifier les bombardements de Tsahal sur Gaza, qui contribueront à renforcer, finalement, la popularité du mouvement islamiste.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/05/2018 revue de presse

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

Dans la presse ce jeudi 24 mai : le référendum irlandais sur l’avortement, la décision de la NFL d’obliger les joueurs de football américain à se tenir debout au moment de...

En savoir plus

24/05/2018 Revue de presse française

"From Russia with luck"

À la une de la presse ce jeudi 24 mai : la désignation de Giuseppe Conte pour diriger le nouveau gouvernement italien, la visite d’Emmanuel Macron en Russie, la première...

En savoir plus

23/05/2018 revue de presse

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

Dans la presse ce mercredi 23 mai : la mort de l’écrivain américain Philip Roth, la condamnation de l’archevêque australien Philip Wilson accusé d’avoir couvert des faits de...

En savoir plus

23/05/2018 revue de presse

Mark Zuckerberg: "Opération contrition"

À la une de la presse ce mercredi 23 mai : l’audition du patron de Facebook par le Parlement européen et son rendez-vous aujourd’hui à Paris avec Emmanuel Macron, la politique...

En savoir plus

22/05/2018 revue de presse

Entre les États-Unis et l'Iran, "le fossé"

Dans la presse ce mardi 22 mai : la rencontre aujourd’hui des présidents américain et sud-coréen, le fossé grandissant entre les États-Unis et l’Iran, ainsi qu'un un livret édité...

En savoir plus