Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 15/07/2014

"Armes"

© France 24

Presse internationale, Mardi 15 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, la proposition égyptienne d’un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, la guerre psychologique à laquelle ils se livrent sur les réseaux sociaux, et la fin de la fête brésilienne.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.
 
On commence cette revue de presse internationale au Proche-Orient, où le cabinet de sécurité israélien a accepté ce matin la proposition égyptienne d’un cessez-le-feu avec le Hamas.
 
C’est une proposition que le mouvement islamiste juge toutefois insuffisante, car elle ne remplirait pas les conditions nécessaires à un arrêt des hostilités. Peu d’espoir, donc, que les violences cessent rapidement. The Independent revient sur l’utilisation des réseaux sociaux comme outils de propagande. Le journal explique que leur rôle s’est accru à cause des soupçons sur les médias traditionnels, accusés de ne pas dire toute la vérité. La diffusion d’informations et d’images non vérifiées serait de plus en plus instrumentalisée.
 
Les deux camps se livrent à un travail de désinformation. The Jerusalem Post raconte que des abonnés de Haaretz ont reçu au troisième jour de l’opération israélienne une alerte attribuée au quotidien israélien, faisant état d’une attaque du Hamas sur une usine chimique, qui aurait eu pour conséquence de tuer 25 personnes et de faire évacuer Haïfa. Très rapidement, Haaretz est parvenu à contacter ses abonnés pour les informer que cette alerte était un faux, envoyé depuis un compte pirate. The Jerusalem Post évoque une stratégie qui consiste à essayer de semer le trouble, le doute et la suspicion.
 
Une guerre psychologique, à laquelle se livre également l’Etat hébreu. The Jerusalem Post, toujours, raconte que certains réseaux sociaux encouragent les Israéliens à poster des photos d’eux-mêmes souriants, lorsqu’ils se retrouvent dans les abris destinés à les protéger des attaques de roquettes, «pour montrer au monde le courage des Israéliens victimes des attaques du Hamas».
 
La violence, toujours, et ce constat du China Daily: «Israël vient de lancer une offensive dans l’espoir qu’elle finira par amener la paix, mais plutôt que de mettre le Hamas à genoux, le bain de sang risque de noyer les Israéliens dans le cercle vicieux d’une interaction violente avec tous les Palestiniens».
 
Enfin, au Brésil, les festivités du Mondial se sont achevées dimanche, mais la presse internationale a décidément du mal à quitter Rio. Pas facile de revenir au bureau, rappelle un dessin du China Daily. Un dur retour à la réalité, une «gueule de bois» brésilienne, d’après The Wall Street Journal, pour qui restent maintenant les «vraies questions»: une économie «moribonde», une présidentielle en octobre prochain qui risque de diviser encore plus le pays, et les JO 2016 à préparer.
 
Lendemains qui pourraient déchanter également pour la FIFA, rappelle The New York Times, qui évoque le scandale de la vente illégale de billets qui a éclaté il y a une semaine, mais aussi l’enquête d’Europol sur l’existence d’un réseau lié à des paris en ligne qui aurait truqué quelque 680 matchs entre 2008 et 2011, et les soupçon qui pèsent sur l’attribution des Mondiaux de 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/02/2015 Organisation de l'État islamique

"Jihadi John", le bourreau britannique de l'EI, démasqué

Au menu de cette revue de presse internationale, présentée par Sandrine Gomes, l'identité du mystérieux Jihadi John, le bourreau de l'organisation de l’Etat islamique, révélée...

En savoir plus

27/02/2015 Immobilier

Aux origines de Boko Haram

Au menu de cette revue de presse française : la baisse de l'immobilier constatée à Paris, mais aussi le nouveau délai accordé par l'Union européenne à la France pour atteindre...

En savoir plus

26/02/2015 Revue de presse internationale

"Quand la répression est tout ce qu'il reste"

Presse internationale, jeudi 26 février 2015. Au menu de cette revue de presse, la répression des manifestations anti-Maduro au Venezuela, où un manifestant de 14 ans a été...

En savoir plus

26/02/2015 Revue de presse française

""Shoresh" vs. "Djihad""

Presse française, jeudi 26 février 2015. Au menu de cette revue de presse, l’hécatombe liée à l’épidémie de grippe hivernale, deux fausses bonnes nouvelles, la visite de...

En savoir plus

25/02/2015 Revue de presse internationale

"En 2022, Mondial à Noël"

Presse internationale, mercredi 25 février 2015. Au menu de cette revue de presse, l’enlèvement de 90 chrétiens en Syrie par l’organisation de l’Etat islamique, l’envoi de...

En savoir plus