Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

Asie - pacifique

Près de 90 morts dans un attentat en Afghanistan

© AFP, Pajhwok News Agency | Peu après l'explosion d'une voiture piégée dans la province de Paktika, en Afghanistan.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/07/2014

L'explosion d'une voiture piégée sur un marché de la province de Paktika, dans le sud-est de l'Afghanistan, a fait au moins 89 morts mardi. Les Taliban, qui avaient promis de perturber l’élection présidentielle, ont nié toute implication.

Une voiture piégée a explosé mardi 15 juillet sur un marché très fréquenté de la province de Paktika, dans le sud-est de l’Afghanistan. L’attentat, qui a fait au moins 89 morts, intervient à un moment délicat pour le pays, alors que les autorités ont commencé à recompter les bulletins de vote à l'issue d'une élection présidentielle dont les résultats sont contestés.

L'énorme explosion s'est produite non loin de la frontière peu étanche avec le Nord-Waziristan, une région du Pakistan où une offensive de l'armée pakistanaise a récemment poussé les Taliban à se replier vers l'Afghanistan. Le nombre de victimes pourrait encore augmenter, d’après le général Zahir Azimi, un porte-parole du ministère de la Défense.

Les Taliban afghans, qui avaient promis de perturber le scrutin présidentiel, ont démenti être à l’origine de l'attentat. Les dirigeants du mouvement ont récemment ordonné de ne pas viser les civils.

"La vérité derrière cet attentat va apparaître après enquête, mais nous annonçons clairement que cela n'est pas le fait des Moudjahidine de l'Émirat islamique d'Afghanistan", a affirmé Zabihullah Mujahid, un porte-parole taliban, dans un communiqué. "Les Moudjahidine ne mènent pas ce genre d'attentat et ce genre d'attentat ne leur profite en rien", a-t-il ajouté.

Les Taliban revendiquent une autre attaque à Kaboul

Un chef adjoint de la police locale a fait savoir que celle-ci avait été informée de l'imminence d'un attentat, et qu’elle était en train de prendre en chasse le véhicule piégé au moment où celui-ci a explosé.

"L'explosion a été si puissante qu'elle a détruit de nombreuses boutiques. De nombreuses personnes sont prises au piège sous les toitures", a déclaré à Reuters le gouverneur du district, Mohammad Raza Kharoti, qui estime que le bilan final devrait dépasser les 100 morts.

À Kaboul, un autre attentat, revendiqué cette fois par les Taliban, a tué deux employés du service de presse du président, Hamid Karzaï, et a blessé cinq autres personnes.

Le 7 juillet, à l'issue du second tour, Ashraf Ghani avait été donné vainqueur de l'élection présidentielle avec 56,4 % des voix, loin devant Abdullah Abdullah (43,5 %). Ce dernier était arrivé largement en tête du premier tour le 5 avril (45 % des voix contre 31,6 % à son rival) et il estime s'être fait voler l'élection à cause de fraudes.

Avec Reuters

Première publication : 15/07/2014

  • AFGHANISTAN

    Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Présidentielle afghane : manifestations anti-fraude à Kaboul

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Obama annonce un retrait graduel d'Afghanistan d'ici à la fin 2016

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)