Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

Afrique

L’aéroport de Tripoli bombardé, les autorités évoquent une aide internationale

© Mahmud Turkia, AFP | L'aéroport de Tripoli, en Libye

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/07/2014

Alors que l’aéroport de Tripoli a fait l’objet d’intenses bombardements par une milice, le gouvernement libyen a annoncé son souhait de faire appel à l’aide d’une force internationale pour endiguer le regain de violence sur son territoire.

À l’aéroport de Tripoli, les bombardements d'une milice libyenne ont entraîné la destruction de près de 90% des avions stationnés, a déclaré mardi le gouvernement libyen.

Deux des victimes - des militaires - ont trouvé la mort dans ces violences, selon un membre des forces gouvernementales chargées de la protection du site.

"Plusieurs avions et des voitures privées ont été touchées", a-t-il déclaré à Reuters, ajoutant qu'un hall des douanes avait également essuyé des tirs. La tour de contrôle a elle aussi été endommagée, selon un membre de l'administration.

"Le gouvernement réfléchit au déploiement d'une force internationale pour améliorer la sécurité", a indiqué Ahmed Lamine, porte-parole du gouvernement, s'adressant à la presse.

Les combats entre milices, qui se battent notamment pour le contrôle de l'aéroport, ont fait sept morts à Tripoli. ll s'agit des affrontements les plus graves depuis six mois dans la capitale.

Heurts meurtriers à Benghazi

À Benghazi, au moins six personnes ont été tuées et 25 blessées dans des heurts  qui ont lieu depuis dimanche soir entre forces de l'ordre et milices rivales, a-t-on par ailleurs appris de sources médicales et auprès des services de sécurité.

La mission des Nations unies en Libye a expliqué que la fermeture de l'aéroport international de Tripoli et la détérioration de la situation ne lui permettaient plus de travailler correctement. Son personnel a été évacué.

Trois ans après la chute de Mouammar Kadhafi, la Libye ne parvient pas à sortir du chaos, avec un pouvoir central affaibli et une armée incapable de contrôler les brigades constituées par d'anciens rebelles et des miliciens qui se disputent le pouvoir économique et politique.

À Benghazi, des combattants fidèles à l’ex-général Khalifa Haftar ont pilonné des bases de miliciens islamistes dans le cadre des opérations qu'ils mènent pour les déloger de la grande ville de la Cyrénaïque. Les forces spéciales libyennes sont aussi intervenues contre les islamistes positionnés dans la ville.

Des infrastructures largement touchées

La plupart des victimes sont des civils, selon des sources médicales à l'hôpital de Benghazi. Au moins dix habitations ont été touchées par des missiles. Des bureaux du gouvernement et des banques se sont vus contraints de fermer.

Les aéroports de Tripoli et de Misrata étaient fermés lundi. Celui de Benghazi l'a été il y deux mois. Ce qui laisse l'est du pays avec les seuls petits aéroports de Labrak et Tobrouk qui ont peu de liaisons avec l'étranger.

Une situation encore plus précaire prévaut à l’Ouest, où les habitants n’ont plus que la route pour sortir du pays, en passant par la Tunisie voisine.

Les voisins de la Libye planchent sur la résolution de la crise

Avec Reuters

 

Première publication : 15/07/2014

  • LIBYE

    Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • LIBYE

    Attentat de Benghazi : inculpé aux États-Unis, le suspect plaide non coupable

    En savoir plus

  • LIBYE

    Une militante des droits de l’Homme assassinée à Benghazi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)