Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

1,5 million de morts dus au sida en 2013, fort recul en un an

AFP

Des lampes à huiles forment le symbole de la lutte contre le sida sur la plage de Nalsarovar, en Inde, le 30 novembre 2009Des lampes à huiles forment le symbole de la lutte contre le sida sur la plage de Nalsarovar, en Inde, le 30 novembre 2009

Des lampes à huiles forment le symbole de la lutte contre le sida sur la plage de Nalsarovar, en Inde, le 30 novembre 2009Des lampes à huiles forment le symbole de la lutte contre le sida sur la plage de Nalsarovar, en Inde, le 30 novembre 2009

Le nombre de décès dus au sida dans le monde a nettement reculé en 2013, avec 1,5 million de morts (-11,8% en un an), ce qui représente la plus forte chute depuis le pic de l'épidémie en 2005, a annoncé mercredi l'Onusida.

"Mettre fin à l'épidémie de sida est possible", a affirmé le directeur exécutif de l'Onusida, Michel Sibidé.

Alors que le nombre de décès liés au sida reculait régulièrement de 100.000 par an depuis 2005, il a chuté de 200.000 cette année, selon le rapport annuel des experts de l'ONU présenté à Genève.

Les décès liés au sida ont chuté de 35% depuis le pic de 2005.

En outre, le nombre de nouvelles infections du VIH est passé de 2,2 millions en 2012 à 2,1 millions en 2013. Les nouvelles contaminations touchant les enfants ont aussi diminué, passant de 270.000 à 240.000. Depuis 2005, les nouvelles infections ont au total baissé de 27,6% dans le monde.

Autre bonne nouvelle: les ressources financières allouées à la lutte contre le sida ne cessent d'augmenter, malgré la crise. 19,1 milliards de dollars étaient disponibles l'an dernier (14 milliards d'euros), contre seulement 4,6 milliards il y a 10 ans. Toutefois, l'Onusida estime qu'il faudrait entre 22 et 24 milliards de dollars par an pour financer la riposte au sida.

La bataille est loin d'être achevée, souligne d'ailleurs M. Sibidé, expliquant notamment que "22 millions de personnes n'ont pas accès à un traitement salvateur". 38% de l'ensemble des adultes vivant avec le VIH bénéficient d'un traitement, contre 24% des enfants.

En outre, le nombre de personnes vivant avec le virus du sida a encore légèrement progressé l'an dernier, passant à 35 millions en 2013, contre 34,6 millions en 2012.

Les nouvelles contaminations ont été en très grande majorité enregistrées en Afrique subsaharienne, qui reste la région la plus touchée par le virus, avec 1,5 million de nouvelles infections l'an dernier (dont 210.000 enfants). Ce chiffre représente toutefois une baisse de 33% entre 2005 et 2013.

En 2013, 24,7 millions de personnes vivaient avec le VIH en Afrique subsaharienne, dont 2,9 millions d'enfants. 1,1 million de personnes sont mortes en raison du sida en 2013 dans cette région du monde.

Les pays les plus touchés par l'épidémie restent l'Afrique du Sud et le Nigeria.

En Asie, comme en Afrique, les nouvelles infections ont diminué ces dernières années (-6% entre 2005 et 2013). Mais l'Asie reste fortement touchée par l'épidémie avec 4,8 millions de personnes contaminées. L'Inde a le fardeau le plus lourd à porter, avec 51% de l'ensemble des décès liés au sida dans la région.

En Amérique latine, 1,6 million de personnes vivaient avec le VIH en 2013, et le nombre de décès liés au sida dans la région a chuté de 31% entre 2005 et 2013. Les nouvelles infections ont baissé de 3% entre 2005 et 2013.

Première publication : 16/07/2014