Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

Commission: les eurodéputés conservateurs français contre l'hypothèse Moscovici

AFP

Le socialiste Pierre Moscovici, le 15 avril 2014 à ParisLe socialiste Pierre Moscovici, le 15 avril 2014 à Paris

Le socialiste Pierre Moscovici, le 15 avril 2014 à ParisLe socialiste Pierre Moscovici, le 15 avril 2014 à Paris

Les 20 eurodéputés UMP (conservateurs) français sont opposés à la désignation comme commissaire européen de l'ancien ministre français de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici, car celui-ci a, selon eux, "tué la compétitivité et la croissance" dans son pays, ont-ils expliqué mercredi.

"La délégation française du PPE" (parti populaire européen, droite) "s?opposera à la nomination de Pierre Moscovici à un poste de Commissaire européen", nomination qui constituerait une "aberration" et donnerait une "très mauvaise image de la France", écrit dans un communiqué l'eurodéputé Philippe Juvin, au nom de ses 19 autres collègues UMP.

Pendant les deux ans où M. Moscovici a été ministre des Finances (2012-2014), "la France a été dégradée deux fois par les agences de notation et placée sous +surveillance renforcée+ par la Commission européenne", argumente M. Juvin.

"Après avoir tué la compétitivité et la croissance en France, comment pourrait-il aujourd'hui être le symbole de la compétitivité et de la croissance en Europe?", s'interroge-t-il.

Par ailleurs, "le Commissaire européen devra veiller à la bonne application par les Etats des règles communes et même prendre des sanctions contre les plus récalcitrants. Or, quand il était ministre, Pierre Moscovici s'est constamment assis sur les recommandations de la Commission. Quelle légitimité aura-t-il pour imposer aux autres ce qu'il a refusé de s'imposer à lui-même ?", ajoute l'élu français.

La composition de la future Commission européenne présidée par le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker doit faire l'objet de discussions cette semaine lors d'un sommet extraordinaire de l'UE. M. Juncker a demandé aux pays membres de lui proposer des femmes, jugeant "la situation désespérante en ce qui concerne les candidatures féminines".

Outre M. Moscovici, sont également en lice pour représenter la France au sein de la Commission l'ancienne ministre Elisabeth Guigou, ainsi que la chef de file des élus socialistes français au Parlement européen, Pervenche Bérès.

Première publication : 16/07/2014