Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au « Ice Bucket Challenge »

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Garrigues, historien et spécialiste d'histoire politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La fin du calvaire pour Peter Theo Curtis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls : le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu à Gaza : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

  • Kiev dénonce une invasion russe et en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • La Française Clarisse Agbegnenou championne du monde de judo

    En savoir plus

  • La France retrouve ses mondialistes pour affronter l’Espagne

    En savoir plus

  • Erdogan débute son mandat présidentiel en Turquie

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

  • Michel Platini renonce à briguer la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • Trafic présumé de bébés : le président du Parlement a quitté le Niger

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

États-Unis: plongeon de 7,5 millions de barils des stocks de brut

AFP

Une raffinerie de pétroleUne raffinerie de pétrole

Une raffinerie de pétroleUne raffinerie de pétrole

Les stocks de pétrole brut ont chuté bien plus nettement que prévu la semaine dernière aux États-Unis, selon les chiffres du département américain de l'Énergie (DoE) publiés mercredi.

Les réserves de brut ont plongé de 7,5 millions de barils, à 375,0 millions, lors de la semaine achevée le 11 juillet, soit presque trois fois plus que la baisse de 2,6 millions de barils anticipée en moyenne par les experts interrogés par l'agence Dow Jones Newswires.

Ces stocks s'étaient déjà contractés de 5,6 millions de barils au cours de deux semaines précédentes. Ils avaient atteint fin avril un sommet depuis 1931, sur la base de données mensuelles, à 399,4 millions de barils.

Les réserves de brut américaines restent proches de la partie supérieure de la fourchette moyenne en cette période de l'année, et sont en hausse de 2,2% par rapport à la même période l'an dernier.

Celles de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont avancé de 2,5 millions de barils, à 124,3 millions de barils, enregistrant une progression légèrement supérieure aux attentes des experts (+2 millions).

Elles sont en baisse de 2,6% par rapport à la même époque en 2013 et sont proches de la limite inférieure de la fourchette moyenne pour cette période de l'année.

Les stocks d'essence ont de leur côté avancé de 200.000 barils, à 214,5 millions, soit bien moins que la hausse de 700.000 barils escomptée par les analystes.

Ils reculent de 4,3% par rapport à leur niveau de l'an dernier, et se maintiennent dans la partie médiane de la fourchette moyenne en cette période de l'année.

Surveillées de près par les courtiers, les réserves du terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, centre-sud), qui servent de référence au pétrole échangé à New York, le WTI, ont baissé de 600.000 barils à 20,3 millions de barils. Ces stocks ont chuté de près de 20 millions de barils depuis fin janvier.

Toutes catégories confondues, les stocks pétroliers américains ont progressé de 1,2 million de barils.

Du côté de la demande, sur les quatre dernières semaines, les États-Unis ont consommé en moyenne 19,2 millions de barils de produits pétroliers par jour, soit 1,7% de moins qu'à la même période en 2013.

La demande de produits distillés a reculé de 5,5% en glissement annuel et celle d'essence a glissé de 0,7%.

Les raffineries américaines ont nettement accéléré la cadence, fonctionnant à 93,8% de leur capacité contre 91,60% la semaine précédente.

En outre, selon le DoE, les États-Unis ont produit quelque 8,592 millions de barils par jour au cours de la semaine achevée le 11 juillet, un record depuis octobre 1986, lorsque 8,773 millions de barils par jour avaient été extraits.

Vers 14H50 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août accélérait sa progression, s'échangeant à 100,92 dollars, en hausse de 96 cents, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Première publication : 16/07/2014