Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

États-Unis: plongeon de 7,5 millions de barils des stocks de brut

AFP

Une raffinerie de pétroleUne raffinerie de pétrole

Une raffinerie de pétroleUne raffinerie de pétrole

Les stocks de pétrole brut ont chuté bien plus nettement que prévu la semaine dernière aux États-Unis, selon les chiffres du département américain de l'Énergie (DoE) publiés mercredi.

Les réserves de brut ont plongé de 7,5 millions de barils, à 375,0 millions, lors de la semaine achevée le 11 juillet, soit presque trois fois plus que la baisse de 2,6 millions de barils anticipée en moyenne par les experts interrogés par l'agence Dow Jones Newswires.

Ces stocks s'étaient déjà contractés de 5,6 millions de barils au cours de deux semaines précédentes. Ils avaient atteint fin avril un sommet depuis 1931, sur la base de données mensuelles, à 399,4 millions de barils.

Les réserves de brut américaines restent proches de la partie supérieure de la fourchette moyenne en cette période de l'année, et sont en hausse de 2,2% par rapport à la même période l'an dernier.

Celles de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont avancé de 2,5 millions de barils, à 124,3 millions de barils, enregistrant une progression légèrement supérieure aux attentes des experts (+2 millions).

Elles sont en baisse de 2,6% par rapport à la même époque en 2013 et sont proches de la limite inférieure de la fourchette moyenne pour cette période de l'année.

Les stocks d'essence ont de leur côté avancé de 200.000 barils, à 214,5 millions, soit bien moins que la hausse de 700.000 barils escomptée par les analystes.

Ils reculent de 4,3% par rapport à leur niveau de l'an dernier, et se maintiennent dans la partie médiane de la fourchette moyenne en cette période de l'année.

Surveillées de près par les courtiers, les réserves du terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, centre-sud), qui servent de référence au pétrole échangé à New York, le WTI, ont baissé de 600.000 barils à 20,3 millions de barils. Ces stocks ont chuté de près de 20 millions de barils depuis fin janvier.

Toutes catégories confondues, les stocks pétroliers américains ont progressé de 1,2 million de barils.

Du côté de la demande, sur les quatre dernières semaines, les États-Unis ont consommé en moyenne 19,2 millions de barils de produits pétroliers par jour, soit 1,7% de moins qu'à la même période en 2013.

La demande de produits distillés a reculé de 5,5% en glissement annuel et celle d'essence a glissé de 0,7%.

Les raffineries américaines ont nettement accéléré la cadence, fonctionnant à 93,8% de leur capacité contre 91,60% la semaine précédente.

En outre, selon le DoE, les États-Unis ont produit quelque 8,592 millions de barils par jour au cours de la semaine achevée le 11 juillet, un record depuis octobre 1986, lorsque 8,773 millions de barils par jour avaient été extraits.

Vers 14H50 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août accélérait sa progression, s'échangeant à 100,92 dollars, en hausse de 96 cents, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Première publication : 16/07/2014