Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La fin du calvaire pour Peter Theo Curtis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls : le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu à Gaza : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • Kiev dénonce une invasion russe et en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

  • Michel Platini renonce à briguer la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • Trafic présumé de bébés : le président du Parlement a quitté le Niger

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

Le Parlement européen donne son feu vert à l'introduction de l'euro en Lituanie

AFP

Des membres du Parlement européen votent le 16 juillet 2014 à StrasbourgDes membres du Parlement européen votent le 16 juillet 2014 à Strasbourg

Des membres du Parlement européen votent le 16 juillet 2014 à StrasbourgDes membres du Parlement européen votent le 16 juillet 2014 à Strasbourg

Le Parlement européen a massivement approuvé mercredi l'entrée de la Lituanie dans la zone euro, dont elle deviendra le 19e membre le 1er janvier 2015.

L'introduction de la monnaie unique dans le petit pays balte a été approuvée par 545 voix pour, 116 contre et 34 abstentions. L'avis du Parlement sur cette question n'était que consultatif.

En juin, le processus avait déjà reçu le feu vert de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne, puis des ministres de la zone euro, lesquels avaient considéré que la Lituanie présentait un "degré élevé de convergence durable avec la zone euro" et qu'elle remplissait donc les conditions nécessaires.

L'ensemble des États membres de l'Union doit encore donner son feu vert le 23 juillet.

Vilnius voit l'euro comme un rempart contre la Russie et une manière de renforcer son poids politique en Europe. Pays balte de 3 millions d'habitants, membre de l'UE depuis 2004, la Lituanie rejoint ses voisines l'Estonie et la Lettonie, déjà dotées de l'euro depuis respectivement 2011 et 2014.

"L?Europe et l'euro constituent un havre de paix géopolitique", a souligné mardi devant le Parlement européen le jeune eurodéputé conservateur lituanien Gabrielius Landsbergis, petit-fils du père de l'indépendance lituanienne Vytautas Landsbergis.

"La population ressentira les effet positifs de l'euro, du fait de taux en baisse qui contribueront à la croissance, et aux investissements dont nous avons cruellement besoin", a souligné de son côté l'élue socialiste lituanienne Vilija Blinkeviciute.

Le rapporteur du texte, le conservateur allemand Werner Langen, a observé que la Lituanie présentait "un taux de change stable, une inflation basse malgré une dépendance énergétique en hausse (...), un endettement public réduit, un déficit limité", et tout cela "malgré la crise financière".

Première publication : 16/07/2014