Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Minute jugé en septembre pour avoir comparé Taubira à un singe

AFP

Un homme lit la une de l'hebdomadaire d'extrême droite Minute qui avait comparé Christiane Taubira à un singe en 2013, à l'Assemblée nationale le 12 novembre 2013Un homme lit la une de l'hebdomadaire d'extrême droite Minute qui avait comparé Christiane Taubira à un singe en 2013, à l'Assemblée nationale le 12 novembre 2013

Un homme lit la une de l'hebdomadaire d'extrême droite Minute qui avait comparé Christiane Taubira à un singe en 2013, à l'Assemblée nationale le 12 novembre 2013Un homme lit la une de l'hebdomadaire d'extrême droite Minute qui avait comparé Christiane Taubira à un singe en 2013, à l'Assemblée nationale le 12 novembre 2013

L'hebdomadaire d'extrême droite Minute, qui avait comparé Christiane Taubira à un singe en 2013, sera jugé le 24 septembre à Paris, a-t-on appris de sources concordantes mercredi, au lendemain de la condamnation d'une ex-candidate FN pour des faits similaires.

"Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane", avait titré Minute, qui est renvoyé en correctionnelle pour "injure à caractère racial".

Le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire et plusieurs associations antiracistes avaient déposé plainte.

Au terme de cette enquête, le parquet a cité à comparaître Minute et son directeur de la publication, Jean-Marie Molitor. Concédant une couverture de "mauvais goût", ce dernier avait rejeté tout racisme en défendant "la satire (qui) n'est pas un délit".

L'affaire sera jugée le 24 septembre par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, selon une source judiciaire.

Cette une, parue le 13 novembre 2013, avait relancé la polémique autour des attaques racistes contre la ministre de la Justice.

Mardi, le tribunal de Cayenne a infligé neuf mois de prison ferme, 5 ans d'inéligibilité et 50.000 euros d'amende à l'ex-candidate FN Anne-Sophie Leclère, qui avait également comparé Mme Taubira à un singe en octobre 2013.

Le tribunal a également condamné le FN à une amende de 30.000 euros d'amende.

Le 17 octobre, dans un reportage diffusé sur France 2, Anne-Sophie Leclère, qui tentait de constituer une liste dans la petite ville de Rethel (Ardennes), assumait sans difficulté le photomontage publié sur sa page Facebook comparant un petit singe (avec la mention "à 18 mois") à la garde des Sceaux ("maintenant").

Niant tout "racisme", cette commerçante expliquait néanmoins préférer voir Mme Taubira "dans un arbre après les branches que comme ça, au gouvernement". Elle avait été exclue du FN en décembre, à trois mois des municipales.

Au terme d'une enquête préliminaire, le parquet de Paris avait également renvoyé Mme Leclère en correctionnelle pour injure publique à caractère racial et une audience sur le fond est prévue le 24 septembre, également devant la 17e chambre.

Ces faits ayant déjà été jugés à Cayenne, le parquet de Paris devrait demander à l'audience au tribunal d'abandonner les poursuites, selon la source judiciaire. On ne peut en effet être jugé deux fois pour les mêmes faits.

Première publication : 16/07/2014