Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • En direct : "aucune hypothèse exclue" après la disparition du vol d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

La sénatrice Marie-Christine Blandin démissionne d'EELV

AFP

Marie-Christine Blandin, sénatrice Verts du Nord, le 14 avril 2005 à LilleMarie-Christine Blandin, sénatrice Verts du Nord, le 14 avril 2005 à Lille

Marie-Christine Blandin, sénatrice Verts du Nord, le 14 avril 2005 à LilleMarie-Christine Blandin, sénatrice Verts du Nord, le 14 avril 2005 à Lille

La sénatrice Marie-Christine Blandin a décidé de démissionner d'Europe Ecologie-Les Verts, regrettant dans une lettre publiée mercredi par le Nouvel Obs et adressée à la patronne du parti, Emmanuelle Cosse, les "invectives" ou les "postures" qui régneraient dans le parti.

"Je t'annonce avec tristesse mon départ définitif de notre parti EELV, que j'avais contribué à faire naître en 1984", écrit Mme Blandin dans cette lettre à "Emma".

Mme Blandin a confirmé à l'AFP la teneur de cette lettre.

"Je ne me retrouve plus dans l'exacerbation des invectives sur les listes, dans des volte-face de postures entre complaisance et radicalité, dans des congrès où les affrontements et fusion après jeux de rôle se préparent des mois à l'avance, où un talent n'aura pas la chance d'émerger s'il n'est pas dans le bon courant", regrette celle qui avait pris la tête de la région Nord-Pas-de-Calais lors des régionales de 1992.

"Je regrette le manque de travail collectif et d'anticipation pour les sénatoriales, ce qui aboutit à des déchirements de dernière minute, à des échanges personnifiés et violents et à un vote du bureau exécutif qui fragilise l'avenir du groupe au Sénat", écrit-elle aussi.

"Je ne me retrouve plus dans un parti écolo qui oublie souvent faune, flore et écosystèmes, et qui a remplacé les souvenirs des sit-in par les applaudissements aux opérations militaires, et la convivialité par un antiparlementarisme montant", assure aussi Mme Blandin.

Va-t-elle rester dans le groupe écolo au Sénat ? "Ca dépend de mes petits camarades, mais je ne ferai rien qui les fragilise, donc c'est une forte probabilité", a assuré à l'AFP Mme Blandin au sujet du groupe écologiste qui compte actuellement 10 membres, seuil minimal pour pouvoir former un groupe, et qui serait donc dissous si d'aventure Mme Blandin décidait de le quitter.

"Je n'ai vraiment que de l'estime et du respect pour Marie Blandin. Elle a fait un boulot remarquable au Sénat. C'est quelqu'un de conviction et sincère", a salué le patron du groupe écologiste au Sénat Jean-Vincent Placé, contacté par l'AFP.

"Je prends cette lettre-là avec attention parce que je note des critiques et une lassitude du fonctionnement du parti", a-t-il aussi relevé.

"Elle va rester dans le groupe. Ce n'est pas un problème de groupe mais de parti. Elle veut continuer à travailler au sein du groupe des écologistes", d'après lui.

Marie-Christine Blandin, 62 ans, sénatrice du Nord, a été la première femme et première écologiste à présider une région française, le Nord/Pas-de-Calais, de 1992 à 1998.

Elle est présidente de la commission de la Culture, de l'éducation et de la communication du Sénat et vice-présidente du groupe écologiste.

Première publication : 16/07/2014