Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Narendra Modi à la conquête des États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Guerre des nerfs"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola : ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

SUR LE NET

Firechat, l'application anti-censure des Hongkongais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Ebola, EI, coronavirus… La Mecque sous haute surveillance pour le Hadj

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

Terrorisme: l'Intérieur défend son projet de blocage des sites

AFP

Le ministère de l'Intérieur a défendu mercredi son projet de dispositif de blocage des sites internet faisant l'apologie du terrorisme malgré les réserves émises par le Conseil national du numérique (CNN) qui le juge notamment

Le ministère de l'Intérieur a défendu mercredi son projet de dispositif de blocage des sites internet faisant l'apologie du terrorisme malgré les réserves émises par le Conseil national du numérique (CNN) qui le juge notamment "techniquement inefficace".Le ministère de l'Intérieur a défendu mercredi son projet de dispositif de blocage des sites internet faisant l'apologie du terrorisme malgré les réserves émises par le Conseil national du numérique (CNN) qui le juge notamment "techniquement inefficace".

Le ministère de l'Intérieur a défendu mercredi son projet de dispositif de blocage des sites internet faisant l'apologie du terrorisme malgré les réserves émises par le Conseil national du numérique (CNN) qui le juge notamment "techniquement inefficace".

"Il existe des risques de surblocage ou à l'inverse de sous-blocage de contenus et des discussions sont en cours avec les fournisseurs d'accès, mais on espère que ces mesures de précaution contribueront avec le plan de prévention à limiter la menace", a indiqué à l'AFP l'entourage du ministre, Bernard Cazeneuve.

Ce dernier avait saisi le 25 juin le CNN, instance consultative indépendante, sur l'article 9 du projet de loi renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme.

Présenté il y a une semaine en Conseil des ministres, il prévoit la possibilité de contraindre les fournisseurs d'accès à fermer "des sites diffusant des propos ou images provoquant à la commission d?actes terroristes ou en faisant l?apologie", afin d'enrayer la multiplication des départs de ressortissants français pour la Syrie.

Dans un texte répondant point par point aux arguments émis par le CNN, l'Intérieur explique être confronté à des départs de plus en plus rapides, parfois en moins de deux semaines, ce qui va à l'encontre de la vision du CNN qui différencie la phase de diffusion de contenus et la phase de recrutement.

"Il n'est nul besoin d'attendre que les plus motivés soient recrutés pour porter attention à la question préalable de l'endoctrinement", assure-t-on place Beauvau.

En outre, "les contenus visés sont des contenus délictueux qui ne peuvent être confondus avec l'expression d'opinions", qu'il s'agisse d'images d'atrocités, de conseils pour le départ ou pour la préparation d?attentats.

Les mesures proposées pourraient "encourager paradoxalement les activités qu'elles visent à combattre, en donnant un sentiment de fierté technologique et d'impunité à ceux qui les commettent", écrit le CNN dans son avis.

"C?est aujourd?hui que l?impunité domine, avec la possibilité de recruter par la diffusion libre de contenus effroyables des dizaines de personnes, la plupart du temps jeunes, souvent mineurs, et de plus en plus de jeunes filles", lui répond le ministère de l'Intérieur.

Première publication : 16/07/2014