Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

WHO'S NEXT le salon international du prêt-à-porter et des accessoires de mode présente les collections de l'été 2015.

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Compatriotes"

En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

UMP: une quinzaine de départs dont 3 licenciements pour "faute" en cours

AFP

Jérôme Lavrilleux (à droite), à côté de Brice Hortefeux, le 24 avril 2014 à ParisJérôme Lavrilleux (à droite), à côté de Brice Hortefeux, le 24 avril 2014 à Paris

Jérôme Lavrilleux (à droite), à côté de Brice Hortefeux, le 24 avril 2014 à ParisJérôme Lavrilleux (à droite), à côté de Brice Hortefeux, le 24 avril 2014 à Paris

Le bureau politique de l'UMP a acté mardi soir une quinzaine de départs, dont celui de Jérôme Lavrilleux et trois procédures de "licenciement pour faute", a-t-on appris mercredi de sources concordantes, confirmant des informations de presse.

Eric Césari, Fabienne Liadzé et Pierre Chassat, qui -- de même que Jérôme Lavrilleux -- avaient la possibilité de signer les factures sont en procédure de licenciement pour "faute grave". Ces trois cadres avaient été suspendus mi-juin après le départ de Jean-François Copé suite à l'affaire Bygmalion.

Jérôme Lavrilleux, l'ex-directeur de cabinet de Jean-François Copé à l'UMP et directeur adjoint de la campagne présidentielle de 2012 de Nicolas Sarkozy, fait partie des départs.

Le 13 juin dernier, dans une lettre adressée à Luc Chatel, et dont il avait envoyé une copie à l'AFP, M. Lavrilleux avait informé le futur secrétaire général de l'UMP de sa décision de démissionner de ses fonctions de directeur de cabinet à compter du 15 juin et demandé que soit mis "fin au contrat de travail" le liant à l'UMP.

Concernant la procédure d'exclusion de l'UMP engagée à son encontre, "cela suit son cours", a-t-on indiqué mercredi dans l'entourage de la direction provisoire de l'UMP.

Celle-ci n'avait pas voulu confirmer mardi soir les informations de BFMTV sur les licenciements pour faute, indiquant à l'AFP qu'elle ne voulait pas "commenter des procédures de droit du travail en cours".

Au cours de ce bureau politique, des économies pour un montant de 1,7 million d'euros ont été détaillées, selon l'entourage de la direction provisoire.

Première publication : 16/07/2014