Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Y aura-t-il assez d'escargots à Noël ?

AFP

AFP Photo

Récoltes "désastreuses", cueilleurs "démobilisés", les fabricants d'escargots français s?inquiètent d'un risque de "pénurie" de matière première cette année.

Les quantités d'escargots ramassées sont en repli de 30 à 60% selon les pays. En cause, la météo. Car avec "un printemps froid et sec" puis ensuite de la chaleur qui a stimulé le développement de la végétation, les cueilleurs ont eu une fenêtre de ramassage d'un mois et demi seulement, contre un mois de plus habituellement, expliquent les professionnels dans un communiqué.

Mais surtout, "il y avait toute une population qui ramassait des escargots, mais maintenant cette activité est devenue moins intéressante pour eux" que ramasser par exemple des plantes sauvages vendues ensuite aux industries cosmétiques ou agroalimentaires, explique à l'AFP Pierre Commere, secrétaire général du groupe des fabricants d'escargots au sein de la Fédération des industries d'aliments conservés (Fiac).

Aujourd'hui, les escargots vendus en grande surface (escargots de Bourgogne ou escargots dits blancs) sont ramassés en Turquie, Grèce, Hongrie, Roumanie, Pologne ou dans les Balkans.

En France, il y a une filière de production d'escargots d'élevage mais ce sont des escargots Petit-gris, qui sont essentiellement vendus en circuit court, indique Pierre Commere.

Pour pallier cette situation, les professionnels estiment qu'il faudrait pouvoir payer davantage les cueilleurs. "Il faudrait remonter significativement les prix de vente, de plusieurs points de pourcentage", selon le professionnel, qui en appelle opportunément à la grande distribution alors que tous sont en train de négocier les prix de vente pour la période de Noël.

La consommation d'escargots (au beurre persillé) est en léger déclin ces dernières années. Elle résiste grâce à la consommation traditionnelle dans les régions de l'Est (Alsace, Franche-Comté, Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) et la curiosité de certains touristes pour ce plat emblématique de la gastronomie française.

Plus de la moitié des ventes se concentrent sur les fêtes de fin d'année.

Première publication : 16/07/2014