Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Macron ne dit rien sur l'écologie"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Je veux une écologie constructive"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Larry Clark, rencontre avec l’enfant terrible du cinéma américain

En savoir plus

FOCUS

Shenzhen, du "made in China" au "created in China"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Xi Jinping ouvre le Forum de Davos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump défie l'Europe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Adama Barrow attend son investiture au Sénégal

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 17/07/2014

"Quatre enfants sur une plage de Gaza"

© France 24

Presse internationale, Jeudi 17 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, la mort de quatre enfants sur une plage de Gaza, tués par des missiles israéliens, et un coup de filet anti-pédophile sans précédent au Royaume-Uni.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.
 
On commence cette revue de presse internationale à Gaza, où quatre enfants ont été tués par un missile israélien alors qu’ils jouaient sur une plage.
 
La scène s’est déroulée à quelques mètres de l’hôtel Al Deira,  sous les yeux des journalistes qui se trouvaient là. Parmi eux, le reporter du Guardian, qui rapporte que les enfants ont été transportés jusqu’à la terrasse de l’hôtel où il fut tenté de les sauver, en vain. «En quarante secondes, ces quatre enfants qui jouaient à cache-cache au milieu des baraques des pêcheurs sont morts».
 
D’après The New York Times, ces enfants avaient désobéi à la consigne parentale de se tenir éloignés de la plage. Le photographe du journal raconte ce qui s’est passé, quand il a vu de la fenêtre de son hôtel, les enfants être blessés. Il s’est d’abord précipité pour leur porter secours, «puis je me suis arrêté. C’était trop dangereux. J’ai imaginé à quoi pouvait ressembler ma silhouette filmée par un drone israélien, à quoi pouvait ressembler cette image de moi, avec du grain sur un laptop quelque part en Israël, moi, affublé d’un gilet pare-balles, avec mes appareils photos qui pouvaient être pris pour des armes. Si des enfants étaient tués, qu’est-ce-qui aurait pu me protéger, moi ou qui que ce soit d’autre?».
 
L’armée israélienne a expliqué depuis  qu’elle visait des militants du Hamas. La mort de ces enfants serait une «conséquence tragique» du conflit qui l’oppose au mouvement islamiste - c’est ce que rapporte The Yediot Aharonot, qui affirme également que l’armée israélienne a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de cet «incident».
 
D’après The Guardian, un cessez-le-feu finira tôt ou tard par arriver, à condition d’être intégré dans un plan de paix plus large, qui ferait entrer de nouveau le Fatah à Gaza, où le mouvement islamiste pourrait toutefois rester en position de force - «une pilule difficile à avaler pour Israël», mais qui serait «la seule porte de sortie».
 
En Grande-Bretagne, la police a annoncé l’arrestation de 660 personnes soupçonnées de pédophilie. Un coup de filet sans précédent qui résulte d’une opération menée pendant six mois. Cette enquête a visé principalement des personnes consultant des sites pédophiles, d’après The Daily Mail, qui rapporte que parmi les personnes arrêtées figurent «des médecins, des enseignants, des responsables scouts, des travailleurs sociaux et d'anciens agents de police», dont «39 étaient déjà connues des services de police».
 
Au Japon, rappelle The Daily Beast, ce n’est que le mois dernier, après des années de pressions de nombreuses associations, que la loi a finalement interdit la possession de matériel pornographique, photos ou vidéos,  mettant en scène des mineurs. Jusque là, seule la production et la diffusion d’images pédophiles étaient passibles de poursuites. Le Japon, qui n’est pas à une contradiction près, puisque le site nous apprend qu’une artiste japonaise a été jetée en prison cette semaine pour avoir créé un kayak en forme de vagin…
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse française

"Trump défie l'Europe"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 17 janvier, les réactions aux déclarations de Donald Trump dans son interview à Bild et au Times, la campagne pour la primaire...

En savoir plus

16/01/2017 Revue de presse internationale

"La CIA à Trump: 'le silence est d'or'"

Au menu de cette revue de presse internationale du lundi 16 janvier : l’avertissement de la CIA à Donald Trump, l’exécution de trois chiites à Bahreïn et une nouvelle émeute dans...

En savoir plus

16/01/2017 Revue de presse française

"Le PS, vote utile ?"

Au menu de cette revue de presse française du lundi 16 janvier : le deuxième débat de la primaire de la gauche hier soir, la concurrence d’Emmanuel Macron aux sept candidats en...

En savoir plus

13/01/2017 REVUE-DE-PRESSE

"Made Russia great again"

Au menu de cette revue de presse internationale du vendredi 13 janvier, la fuite de l'ancien agent secret russe derrière le rapport controversé sur la video compromettante de...

En savoir plus