Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Afghanistan: l'aéroport de Kaboul attaqué par des insurgés

AFP

Des policiers afghans lors de l'attaque le 17 juillet 2014 à l'aéroport de KaboulDes policiers afghans lors de l'attaque le 17 juillet 2014 à l'aéroport de Kaboul

Des policiers afghans lors de l'attaque le 17 juillet 2014 à l'aéroport de KaboulDes policiers afghans lors de l'attaque le 17 juillet 2014 à l'aéroport de Kaboul

Une attaque d'insurgés était en cours jeudi matin à l'aéroport de Kaboul, où les forces de police échangeaient des tirs d'armes légères et de roquettes avec les assaillants, a constaté un photographe de l'AFP.

Les talibans ont revendiqué l'attaque. Dans un communiqué envoyé à l'AFP, le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid a précisé: "Un certain nombre de nos combattants avec des armes lourdes et légères ont lancé une attaque contre l'aéroport international de Kaboul et selon nos premières informations l'ennemi a souffert dans l'attaque et d'intenses combats se poursuivent".

Selon le ministère de l'Intérieur, qui a confirmé l'attaque, un groupe de rebelles a pris position dans un bâtiment en construction jouxtant l'aéroport vers 04H30 locales (00H00 GMT). Et ils ont ouvert le feu avec des armes automatiques et des lance-roquettes.

Des hélicoptères de la force de l'Otan en Afghanistan (Isaf) et de l'armée afghane survolaient la zone, tandis que des panaches de fumée étaient visibles sur les lieux des combats. Aucune victime n'était à déplorer en début de matinée, selon le ministère de l'Intérieur.

"Les assaillants... ont été encerclés par les forces de sécurité. La situation sera sous contrôle bientôt", a dit à l'AFP le général Ayub Salangi, chef de la police de Kaboul.

Selon un responsable afghan qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat, les vols sont temporairement annulés et l'aéroport international est fermé.

La zone ultra-sécurisée de l'aéroport de Kaboul a déjà été la cible d'attaques de la part des insurgés.

Le 3 juillet, trois roquettes avaient été tirées en direction d'installation de l'aéroport sans faire de victimes. Mais plusieurs hélicoptères, dont celui du président Hamid Karzaï, avaient été endommagés.

L'attaque sur l'aéroport, situé au nord de la capitale afghane, intervient au surlendemain d'un attentat suicide meurtrier dans un bazar reculé de l'est du pays, près de la frontière pakistanaise, qui a fait une quarantaine de morts.

Ce climat de violence entoure une période électorale particulièrement délicate pour l'Afghanistan, alors qu'un audit de l'ensemble des votes du second tour de la présidentielle du 14 juin doit démarrer jeudi, pour départager les deux candidats Abdullah Abdullah et Ashraf Ghani, sur fond de soupçons de fraude.

Le bras de fer entre les deux candidats faisait craindre un regain de tensions entre les partisans des deux hommes. M. Ghani, un Pachtoune, est soutenu par cette ethnie majoritaire dans le Sud, tandis que M. Abdullah, malgré un père pachtoune, est soutenu principalement par les Tadjiks du Nord.

Première publication : 17/07/2014