Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

La mode de 2014 marquée par une douce révolution et une prise de conscience des créateurs.

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 17/07/2014

L’Iran poursuit sa répression en ligne

Au sommaire de cette édition : l’Iran poursuit sa répression sur la Toile ; des internautes scandalisent le web en se moquant d’une jeune victime de viol ; et un folioscope permet de revivre les plus beaux buts du Mondial 2014.

L’IRAN POURSUIT SA RÉPRESSION EN LIGNE

De 8 à 21 ans de prison... voici les lourdes peines dont viennent d’écoper 8 utilisateurs iraniens de Facebook rapporte l’IRNA, l’agence de presse officielle du pays. Les accusés, dont les noms n’ont pas été dévoilés, ont notamment été reconnus coupables d’avoir mis en danger la sécurité nationale en diffusant de la propagande contre les autorités sur le réseau social. Des condamnations particulièrement sévères qui interviennent alors qu’une importante répression s’opère actuellement sur le web local.

En effet, comme le rappelle l’ONG Reporters sans Frontières sur son site, cette récente décision de justice est loin d’être un cas isolé en Iran. Ainsi fin mai, 12 autres internautes ont été condamnés à un total cumulé de 135 années d’emprisonnement pour leurs activités sur Facebook, dont l’utilisation est strictement interdite dans le pays.

Une vague de condamnations qui selon l’organisation iranienne de défense des droits de l’Homme illustre le combat que se livrent les proches du président Rouhani, partisan d’un web accessible à tous les citoyens, et les conservateurs qui considèrent nécessaire la censure en ligne. Une bataille au sommet de l’Etat islamique dont les citoyens font malheureusement les frais estime l’ONG.

Des citoyens qui ne sont d’ailleurs pas tous logés à la même enseigne en matière d’utilisation d’Internet explique de son côté le site Mashable. Car si la plupart des habitants du pays risque la prison en se servant de Facebook, Twitter ou Instagram, de nombreux officiels iraniens disposent, eux, de comptes sur les réseaux sociaux sur lesquels ils se montrent particulièrement actifs. C’est notamment le cas du grand ayatollah Ali Khamenei qui, malgré son opposition farouche à la démocratisation du web en Iran, a régulièrement recours aux outils à sa disposition sur la Toile pour s’exprimer.

USA : DES INTERNAUTES SE MOQUENT D’UNE VICTIME DE VIOL

Jada est une lycéenne de 16 ans habitant l’Ohio qui a été victime d’un viol collectif en juin dernier. Le lendemain, des photos d’elle dénudée et inconsciente étaient postées sur les réseaux sociaux. Mais son calvaire était loin d’être fini puisque plusieurs internautes ont semble-t-il trouvé amusant de réaliser des vidéos ou des photos dans lesquelles ils imitaient la posture de la jeune fille gisant au sol après l’agression. Des images publiées sur Twitter accompagnées du hashtag #jadapose qui ont scandalisé la Toile.

Certains internautes ont ainsi rapidement tenté d’interpeller les responsables du site de microblogging pour qu’ils mettent un terme à ce phénomène de très mauvais goût tandis que d’autres ont décidé de détourner le fameux hashtag #JadaPose ou de faire usage des mots-clés #StandforJada pour prendre la défense de la lycéenne. C’est notamment le cas de ces utilisateurs des réseaux sociaux qui ont choisi de se mettre en scène dans des photos en contractant les biceps pour symboliser leur solidarité et la force de leur engagement aux côtés de la jeune fille.

Une affaire d’agression sexuelle tournée en dérision par une partie du web qui illustrerait pour la blogueuse Laci Green l’omniprésence de la culture du viol dans la société américaine. Une situation contre laquelle elle a donc décidé de partir en guerre en réalisant notamment cette affiche dans laquelle elle rappelle que le viol ne doit jamais prêter à rire. Un point de vue qu’ils sont très nombreux à partager sur la Toile où les messages appelant les citoyens à une prise de conscience collective à ce sujet ne cessent de se multiplier.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Pour étudier les relations entre les humains et les robots, des chercheurs canadiens ont eu une idée étonnante. Ils ont en effet fabriqué un robot baptisé « hitchBOT » programmé pour faire de l’auto-stop en totale autonomie sur les routes du Canada. Une initiative qui a suscité la curiosité des internautes qui sont nombreux à souhaiter à l'androïde un bon voyage, certains indiquant même qu'ils le transporteraient volontiers s’ils venaient à le croiser. Un périple auquel HitchBOT se prépare sur Twitter où il partage ses états d’âme et se demande notamment quelles chaussures il portera pendant les milliers de kilomètres qu’il s’apprête à parcourir.

LES CHIENS NOIRS STARS D'UN BLOG TUMBLR

Les chiens à pelage noir sont moins susceptibles d'être adoptés que les autres. Face à ce triste constat, le photographe Fred Levy a décidé de réaliser une série de clichés professionnels mettant en valeur les canidés à poils sombres. Une initiative qui rencontre un grand succès sur le web puisque plus de 10 000 internautes sont aujourd'hui abonnés à son blog Tumblr dénommé "canine noir".

INFOGRAPHIE DU JOUR

350 millions de personnes ont discuté de la Coupe du monde de football sur Facebook durant toute la durée de la compétition, générant 3 milliards d’interactions sur le réseau social. Voici ce que révèle cette infographie réalisée par le site Lost Remote qui permet d’apprendre que le Mondial a battu un record en devenant l’évènement le plus suivi de l'Histoire sur Facebook. Un sujet de discussion inévitable au Brésil, pays organisateur, où 57 % des citoyens actifs sur le site ont commenté le tournoi.

VIDÉO DU JOUR

Revivre quelques-uns des plus beaux buts inscrits lors de la Coupe du monde 2014 en dessin... c’est ce propose la marque Stabilo à travers ce folioscope récemment mis en ligne. Un travail qui offre un résultat particulièrement réussi à découvrir sur YouTube.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/12/2014 Internet

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

Au sommaire de cette édition : les enfants de Gaza illustrent en dessins leurs aspirations pour le futur ; le sort d’un petit garçon chinois séropositif émeut la Toile locale ;...

En savoir plus

23/12/2014 Internet

Le maire de New York sous le feu des critiques

Au sommaire de cette édition : le maire de New York est vivement critiqué après le meurtre de deux policier ; Les hommes sont invités à serrer les jambes dans le métro de la...

En savoir plus

22/12/2014 Internet

Sony et Kim Jong-Un critiqués sur la Toile

Au sommaire de cette édition : Sony et le leader nord coréen Kim Jong-Un font les frais des critiques des internautes ; le « Glo Up » challenge est la tendance du moment sur la...

En savoir plus

19/12/2014 Internet

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

Au sommaire de cette édition : le rapprochement entre les Etats-Unis et Cuba divise la Toile américaine ; en Turquie, des fans de football sont accusés de terrorisme ; et un...

En savoir plus

20/12/2014 Internet

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

Xeno est un petit monstre de compagnie qui réagit aux caresses des enfants grâce à ses dizaines de capteurs. Il fait partie de la catégorie des jouets connectés, ces nouveaux...

En savoir plus