Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants veulent court-circuiter la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

Racisme contre Taubira: condamnation justifiée, peine "disproportionnée" estime la presse

AFP

La ministre de la Justice Christiane Taubira à l'issue du Conseil des ministres le 16 juillet 2014 à ParisLa ministre de la Justice Christiane Taubira à l'issue du Conseil des ministres le 16 juillet 2014 à Paris

La ministre de la Justice Christiane Taubira à l'issue du Conseil des ministres le 16 juillet 2014 à ParisLa ministre de la Justice Christiane Taubira à l'issue du Conseil des ministres le 16 juillet 2014 à Paris

Si la condamnation d'une ex-candidate FN pour racisme à l'encontre de Christiane Taubira est justifiée pour la presse de jeudi, la peine est jugée "disproportionnée".

Le tribunal correctionnel de Cayenne a condamné mardi à neuf mois de prison ferme une ex-candidate FN à Rethel (Ardennes) qui avait comparé Christiane Taubira à un singe.

Dans Libération, Laurent Joffrin parle d'un "exemple salutaire" et explique qu'"habitué des tribunaux, le FN sait bien que le code pénal prévoit depuis bien longtemps des peines d?emprisonnement pour les auteurs d?injure à caractère racial. Les juges se sont contentés de l?appliquer".

Pour La Dépêche du Midi également, "la sévérité du tribunal répond à la violence du propos ? violence délibérée, inadmissible, doublée d?une insoutenable bêtise", écrit Jean-Claude Souléry.

Le reste de la presse se montre plus dubitatif à propos du quantum de la peine infligée à Anne-Sophie Leclère, qui avait assumé sans difficulté le photomontage publié sur sa page Facebook comparant un petit singe (avec la mention "à 18 mois") à la garde des Sceaux ("maintenant").

La Charente libre, sous la plume de Dominique Garraud, pense que "l'excès de zèle du tribunal de Cayenne sera certainement corrigé en appel" mais "aura au moins servi à rappeler spectaculairement qu?on ne badine pas avec les valeurs fondatrices de notre République".

Au contraire, "cette justice d'exception ne rend pas service à l'institution. Comment empêcher le citoyen de s'inquiéter d'une justice qui manifeste plus de tolérance envers des délinquants violents ?", s'interroge Jacques Camus dans La Montagne Centre-France.

"Les propos sont abjects. La comparaison, à vomir. Tout ce qui transpire de cette femme est condamnable. Mais neuf mois ! Comment voulez-vous que le justiciable de la rue puisse interpréter cette condamnation ?", ajoute Yann Marec dans Le Midi libre.

Pour Denis Daumin, de La Nouvelle République du Centre ouest, "c'est beaucoup, c?est énorme et sans doute disproportionné" et "cette sanction plombe tous les discours officiels et entame la crédibilité de l?institution judiciaire".

Première publication : 17/07/2014