Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les drones, des jouets qui peuvent être dangereux

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile témoigne de la tempête de neige aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

SPORT

Tour de France : le Norvégien Alexander Kristoff vainqueur au sprint à Nîmes

© Eric Feferberg, AFP | Le Norvégien Alexander Kristoff, dimanche, lors de l'arrivée au sprint à Nîmes

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/07/2014

Le Norvégien Alexander Kristoff a remporté au sprint la 15e étape du Tour de France, dimanche. Jack Bauer, échappé pendant plus de 200 km, a été repris à 50 mètres de la ligne d'arrivée par le peloton. L'Italien Vincenzo Nibali reste en jaune.

Après deux étapes dans les Alpes, le Tour de France revenait en plaine, dimanche 20 juillet. Le peloton, impitoyable, a rattrapé l'échappée dans les 50 derniers mètres de la 15e étape, à Nîmes, où le Norvégien Alexander Kristoff a enlevé au sprint son deuxième succès depuis le départ.

Le Néo-Zélandais Jack Bauer et le champion de Suisse Martin Elmiger ont été rejoints in extremis après avoir passé plus de 220 kilomètres en tête. Dans le groupe, le maillot jaune, l'Italien Vincenzo Nibali, a franchi la ligne avec tous les autres candidats au podium à la veille de la seconde journée de repos.

Devant les arènes antiques, Alexander Kristoff s'est imposé nettement face à l'Australien Heinrich Haussler et au Slovaque Peter Sagan, le propriétaire du maillot vert présent dans le top 5 pour la neuvième fois de ce Tour 2014. Mais le Slovaque, qui a pris des risques dans le sprint, n'a toujours pas gagné.

Alexander Kristoff, déjà vainqueur jeudi 17 juillet à Saint-Étienne, a remporté la deuxième victoire d'étape de sa carrière dans le Tour. Pour le solide Norvégien de 27 ans, lauréat de Milan-Sanremo en mars dernier, l'année 2014 est celle de tous les succès.

"C'est ma meilleure saison depuis que je fais du vélo", a-t-il reconnu avant d'expliquer dans un accès d'humilité : "Je ne pense pas être le sprinteur le plus rapide. D'habitude, Greipel et Kittel me battent sur ce genre d'étape. Je pense qu'ils ont accusé la fatigue."

Toujours est-il que Kristoff est revenu à une victoire de Kittel, le vainqueur des trois premiers sprints massifs. Mais il ne reste que deux sprints envisageables avant la fin de cette 101e édition, vendredi à Bergerac et dimanche sur les Champs-Élysées.

"Si je gagne à Paris, mon Tour sera parfait", a souri le Norvégien après en avoir fini avec cette longue étape de 222 kilomètres, rejoignant la plaine du Languedoc au sortir des Alpes.

Avec AFP

Première publication : 20/07/2014

  • CYCLISME

    Tour de France : Majka s'impose dans les Alpes, Nibali reste en jaune

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour de France : Nibali en patron dans les Alpes

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour de France : à Saint-Étienne, Kristoff s'impose au sprint devant Sagan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)