Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 21/07/2014

"Calculs de proportionnalité"

© France 24

Presse internationale, Lundi 21 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, le crash du vol MH17 en Ukraine, vu par la presse néerlandaise et malaisienne, et l’offensive de l’armée israélienne à Gaza, qui suscite une indignation mondiale.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.
 
A la Une de la presse internationale, ce matin, le crash du vol MH17, en Ukraine. Cet attentat a coûté la vie à 298 passagers, dont 189 étaient originaires des Pays-Bas.
 
C’est l’événement le plus meurtrier qu’aient connu les Néerlandais depuis la Seconde Guerre Mondiale, une tragédie nationale, à la Une  de De Telegraaf, qui demande une intervention de l’OTAN  dans l’est de l’Ukraine. Le quotidien revient sur la décision des séparatistes pro-russes de déplacer les corps de victimes, avec cette supplique: «Rendez-nous les nôtres». Il interpelle, aussi, le président russe: «Et maintenant, que vas-tu faire, Poutine?». Le quotidien ironise sur sa proposition coopérer  aux recherches, estimant qu’il n’en fera rien. Pour De Telegraaf, ce sont les séparatistes pro-russes qui sont à l’origine de l’attentat, ce qu’une enquête internationale finira pas prouver.
 
Plus sobrement, le quotidien De Volkskrant explique qu’«après le désastre du vol MH17, il n’est plus possible, désormais, pour l’Europe, de détourner le regard de ce qui se passe en Ukraine», de «cette politique du Kremlin qui viole les frontières d’un Etat au nom de la défense des droits des minorités russophones, et qui rappelle «les moments les plus sombres de l’histoire européenne».
 
La presse malaisienne est elle aussi très remontée contre Poutine, qu’elle accuse également d’être le responsable de la catastrophe. The New Straits Times regrette «l’obstruction» des miliciens pro-russes dans l’enquête, et l’état d’esprit «belliqueux» de la Russie, qui se manifesterait à travers-eux - «une Russie en plein marasme économique, dirigée d’une poigne de fer par un nostalgique du temps des Soviets, un Etat aux mains d’une oligarchie servie par des malfrats, un régime qui a nourri l’environnement propice à ce que des rebelles exécutent, vraisemblablement, l’attentat aérien le plus mortel depuis le 11 septembre 2001».
 
Il est aussi beaucoup question de l’intensification de l’opération de Tsahal contre le Hamas, à Gaza. La journée d’hier a été la plus meurtrière depuis le début de l’offensive  militaire. Au moins 160 Palestiniens ont été tués. Treize soldats israéliens sont morts, rappelle The New York Times, qui parle d’un «massacre».
 
Au moins 160 morts en une seule journée, l’indignation est mondiale. Mais pour The Guardian, il serait «tout aussi futile que tentant de diaboliser les Israéliens», car seule la compréhension des logiques à l’œuvre derrière l’offensive israélienne pourrait, un jour, permettre de parvenir à la paix. D’après le quotidien britannique, c’est «le souvenir des chambres à gaz qui encourage le sentiment qu’Israël ne peut jamais être assez fort, et que les Israéliens ne peuvent pas être des oppresseurs» - une logique qui justifierait aux yeux des Israéliens le principe de l’occupation. Mais ce qui est en train de se passer, écrit The Guardian, en citant Engels, rappelle à quel point «l’occupation pervertit l’occupant», car elle détruit l’empathie, le sens de l’humanité partagée.
 
Plus de 160 morts côté palestinien, 13 morts pour Tsahal, l’inégalité du nombre de victimes nourrit le discours sur l’illégitimité de l’intervention israélienne - une façon de voir qui indigne le député travailliste israélien Hilik Bar, qui publie une tribune, toujours dans The Guardian, où il demande s’ »il faudrait plus de morts israéliens pour que l’action d’Israël soit enfin légitimée?».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus