Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Un Français enlevé en Algérie, le Quai d'Orsay n'écarte "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

EUROPE

Vol MH17 : le train transportant les corps quitte la zone rebelle

© Bulent Kilic, AFP | Des séparatistes pro-russes gardent le train où sont entreposés les corps des victimes du crash du vol MH17

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/07/2014

La Malaisie a déclaré que les corps des victimes du crash seront remis aux Pays-Bas. Le train transportant les 282 corps retrouvés a d'ailleurs quitté la zone rebelle lundi soir. Quant aux boîtes noires, elles seront transmises à la Malaisie.

La Malaisie est enfin parvenue à un accord avec les pro-russes. Les corps des victimes du crash de l'avion de la Malaysia Airlines en Ukraine seront remis aux Pays-Bays, et la Malaisie pourra récupérer les deux boîtes noires, a annoncé, lundi 21 juillet, le Premier ministre malaisien Najib Razak. Et de préciser que les enquêteurs internationaux auront en outre "un accès sécurisé" à la zone de la catastrophe.

Lors d’une interview télévisée, le chef du gouvernement malaisien a souligné qu'il avait reçu des assurances en ce sens d'Alexandre Borodaï, le "Premier ministre" de la République auto-proclamée de Donetsk, où se trouve le site de la catastrophe aérienne.

La Malaisie a travaillé "dans les coulisses à établir des contacts avec ceux qui sont chargés du site du crash de l'avion du vol MH17", a poursuivi Najib Razak. "Ces contacts ont désormais été établis [...] Nous sommes parvenus aux bases d'un accord", a ajouté le Premier ministre.

Le train transportant les corps parti lundi soir

Parmi les bases de cet accord, la restitution des dépouilles. Ainsi, les restes des 282 corps retrouvés sur le lieu de la catastrophe seront transportés dans un train réfrigéré jusqu'à Kharkiv, ville ukrainienne contrôlée par les loyalistes. Ce dernier a d'ailleurs quitté la gare de Torez lundi soir, d’après un témoin sur place. Son départ avait été retardé par les rebelles, exigeant qu'il soit convoyé par des experts internationaux et non par les autorités ukrainiennes.

Quant aux boîtes noires, retrouvées jeudi 17 juillet par les pro-russes, elles seront remises dès lundi soir à la Malaisie. L'un des deux enregistreurs de vol devrait permettre d'écouter les conversations de l'équipage et l'autre d'informer sur toutes les données techniques du vol. Il est peu probable, en revanche, qu'elles puissent contenir des renseignements permettant de déterminer l'origine du tir.

Le Boeing malaisien, qui effectuait la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur, s'est écrasé, jeudi,dans l'est de l'Ukraine, probablement abattu par un missile, et causant la mort de ses 298 passagers.

Avec AFP
 

Première publication : 21/07/2014

  • MALAYSIA AIRLINES

    Crash du vol MH17 : course contre la montre pour récupérer les corps

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Crash du Vol MH17 : Kiev prêt à confier l'enquête aux Pays-Bas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)