Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

FOCUS

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

SUR LE NET

La beauté noire à l'heure du web 2.0

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Tsipras en Grèce, la naissance d'une nouvelle Europe ? (partie 2)

En savoir plus

SPORT

Trois rugbymen de Clermont agressés à la machette et hospitalisés

© Thierry Zoccolan, AFP | Au centre, le capitaine de l'ASM Aurélien Rougerie.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/07/2014

À Millau, où l’ASM Clermont-Auvergne (Top 14) faisait escale avant de rejoindre les Pyrénées-Orientales pour un stage, trois rugbymen du club ont été agressés à l’arme blanche, dimanche. Leur pronostic vital n’est pas engagé.

Dans la nuit de samedi à dimanche, à Millau (Aveyron), trois rugbymen internationaux de l'ASM Clermont-Auvergne ont été agressés à la machette et au sabre après une soirée dans un bar-discothèque.

Les quatre jeunes interpellés toujours entendus lundi matin

Les quatre jeunes hommes interpellés dimanche soir étaient toujours entendus en garde à vue lundi matin, a-t-on appris de source judiciaire. "Les auditions sont en cours.

Nous referons un point cet après-midi", a déclaré à l’AFP Chérif Chabbi, substitut du procureur de la République à Rodez, en charge de l'enquête.

Le magistrat, qui n’a pas donné plus de précisions, a tout de même indiqué que les interpellés avaient "entre 20 et 30 ans".

Le talonneur de l'équipe de France Benjamin Kayser, le deuxième ligne Julien Pierre et le centre Aurélien Rougerie, capitaine de l'ASM, ont été attaqués à l'arme blanche par une "dizaine" de personnes, alors qu'ils rentraient à leur hôtel, vers 3 heures du matin dimanche, a expliqué la police locale.

C'est le club auvergnat, l’une des têtes d’affiche du Top 14, qui a révélé ces "faits d'une extrême violence" sur son site Internet. Le communiqué du club affirmait que les armes blanches en question étaient notamment des "machettes et des sabres".

Au cours de la rixe, Benjamin Kayser et Aurélien Rougerie ont été blessés au bras et Julien Pierre à une hanche, avait précisé le club, Le document expliquait par ailleurs que "leur diagnostic vital [n’était] pas engagé", même si Julien Pierre "devrait subir une opération afin de soigner de profondes coupures".

Quatre jeunes interpellés

Dimanche soir, quatre "jeunes connus des services de police" ont été interpellés et placés en garde à vue au commissariat de Millau, a indiqué la police de la ville, sans plus de précisions.

Selon les premiers éléments de l'enquête en cours, l'agression se serait déroulée après une sortie des joueurs en boîte de nuit, à Millau, où une première altercation verbale aurait pu avoir lieu avec d'autres occupants de l'établissement.

"C'était aussi inattendu que brutal, un truc assez incroyable. Personne ne s'attendait à ça. La soirée s'était très bien passée. Aucune provocation ne pouvait laisser penser à ce genre de choses", a déclaré dimanche le directeur sportif du club, Jean-Marc Lhermet, à l'AFP, précisant qu’au moment de l’agression, les joueurs étaient une quinzaine.

Kayser et Rougerie ont rejoint leurs coéquipiers

"Rien dans les heures qui ont précédé ne permet d'expliquer ça. On a tous été assez choqués. On s'en est relativement bien sortis compte tenu de la violence de l'agression", a ajouté l'ancien joueur de l'ASM et ex-international, qui a précisé que Kayser et Rougerie devaient sortir dimanche soir de l'hôpital pour rejoindre leurs coéquipiers.

"Plus de peur que mal, on s'en sortira avec quelques points de suture", a réagi le capitaine de l’ASM sur sa page Facebook, dimanche. Dans un message posté sur son compte Twitter, Benjamin Kayser s’est, pour sa part, satisfait d’être "de retour à la maison", lundi matin. "Une belle peur mais je vais bien", a-t-il expliqué.

L’effectif clermontois se trouvait à Millau pour une simple halte sur la route de Falgos (Pyrénées-Orientales), où le club finaliste de la Coupe d'Europe 2013 et demi-finaliste européen 2014 doit effectuer un stage de pré-saison de quelques jours avant la reprise du Top 14, mi-août.

Avec AFP

Première publication : 21/07/2014

  • RUGBY

    Rugby : Castres bat Clermont et rejoint Toulon en finale du Top 14

    En savoir plus

  • RUGBY

    Toulon arrache la victoire à Clermont en finale de la H-Cup (16-15)

    En savoir plus

  • RUGBY - H-CUP

    Le Leinster élimine Clermont et se qualifie pour la finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)