Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

  • L’Australie déjoue des meurtres projetés par l’État islamique

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

Afghanistan: attentat suicide à Kaboul, au moins 4 étrangers tués

AFP

Des policiers afghans lors de l'attaque le 17 juillet 2014 à l'aéroport de KaboulDes policiers afghans lors de l'attaque le 17 juillet 2014 à l'aéroport de Kaboul

Des policiers afghans lors de l'attaque le 17 juillet 2014 à l'aéroport de KaboulDes policiers afghans lors de l'attaque le 17 juillet 2014 à l'aéroport de Kaboul

Une attaque suicide perpétrée par un homme à moto et revendiquée par les talibans a tué au moins quatre ressortissants étrangers mardi matin à Kaboul, dans un complexe appartenant au département anti-drogue du ministère de l'Intérieur, ont indiqué à l'AFP des sources policières.

"Nos premières informations montrent que l'explosion a eu lieu à l'intérieur d'un camp étranger, quatre personnes ont été tuées, et six blessées dans l'explosion", a dit à l'AFP le général Zahir Zahir, chef de la police de Kaboul, qui précise qu'aucun Afghan n'était présent dans le camp.

De son côté, Najib Danish, porte-parole adjoint du ministère de l'Intérieur, a précisé que "le camp où s'est déroulé l'incident appartient au département anti-drogue du ministère de l'Intérieur, mais nous ne savons pas si ceux qui ont été tués étaient des conseillers du ministère".

La nationalité des victimes n'était pas connue mardi matin, selon les sources consultées par l'AFP.

Le général Zahir a précisé que "les étrangers effectuaient un exercice à l'intérieur du camp". Il a ajouté que la police étaient en train d'enquêter sur la façon dont le kamikaze avait pu pénétrer dans le camp.

Cette attaque intervient dans un contexte de violences renouvelées en Afghanistan, où plusieurs attaques meurtrières ont été conduites ces derniers jours, dont un spectaculaire attentat suicide mardi dernier qui a fait 42 morts dans la province de Paktika (est).

Au même moment, le pays est confronté à trois transitions simultanées - militaire, politique et économique - avec le retrait des forces de l'Otan, les soupçons de fraude qui entachent l'élection du successeur du président Hamid Karzaï et un ralentissement économique lié aux incertitudes sur l'avenir du pays.

Première publication : 22/07/2014