Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Agression des rugbymen: poursuites pour violence aggravée en réunion

AFP

Aurélien Rougerie à l'entraînement avec son club, l'ASM Clermont, le 17 juillet 2014 au Stade des Gravanches à ClermontAurélien Rougerie à l'entraînement avec son club, l'ASM Clermont, le 17 juillet 2014 au Stade des Gravanches à Clermont

Aurélien Rougerie à l'entraînement avec son club, l'ASM Clermont, le 17 juillet 2014 au Stade des Gravanches à ClermontAurélien Rougerie à l'entraînement avec son club, l'ASM Clermont, le 17 juillet 2014 au Stade des Gravanches à Clermont

Deux des agresseurs présumés de trois rugbymen internationaux du club de Clermont-Ferrand, vont être présentés mardi soir à un juge d'instruction pour "violence aggravée en réunion avec préméditation", a indiqué le procureur de Rodez Yves Delpérié mardi lors d'une conférence de presse.

Ces hommes, nés en 1992 et 1994, font partie des quatre jeunes gens interpellés dimanche après l'agression à coups de machettes et couteaux survenue vers 3h30 du matin le même jour, à la sortie d'un bar de nuit de Millau. Ils avaient été rejoints en garde à vue par un cinquième jeune âgé de 21 ans, lundi soir.

Tous sont Antillais, natifs de l'île franco-néerlandaise de Saint-Martin, et résident à Millau, a précisé le procureur.

Trois des cinq hommes placés en garde à vue devraient être remis en liberté dans la journée sans poursuites, a en toutefois précisé le procureur. D'autres interpellations sont prévues dans les prochains jours, car le groupe des agresseurs comptait une dizaine de personnes.

Dans le cadre de l'information judiciaire que le parquet doit ouvrir mardi en vue de la présentation des deux suspects à un juge d'instruction, les deux hommes risquent en correctionnelle une peine maximale de 10 ans de détention. L'incrimination pour tentative de meurtre n'a pas été retenue. Elle aurait conduit les mis en examen aux Assises.

Ces deux hommes sont connus des services de police: le plus jeune pour des faits d'extorsion avec violence, l'autre pour des affaires de stupéfiants.

- "Machettes, pelles et couteaux" -

Le talonneur de l'équipe de France Benjamin Kayser, le deuxième ligne Julien Pierre et le centre Aurélien Rougerie, capitaine de l'ASM, ont été attaqués par une "dizaine" de personnes en scooter, armés de machettes, de pelles de chantier et de couteaux, alors qu'une quinzaine de rugbymen rentraient à pied à leur hôtel par petits groupes, a confirmé le magistrat.

Benjamin Kayser et Aurélien Rougerie ont été blessés à un bras et Julien Pierre à une hanche. Les deux premiers ont pu rejoindre le stage de l'équipe lundi à Falgos (Pyrénées-orientales), tandis que Julien Pierre dont la blessure est trop profonde (muscle déchiré) a dû rentrer à Clermont-Ferrand en quittant lundi l'hôpital de Millau.

Outre les trois joueurs, l'agression a fait quatre autres blessés parmi les témoins, a indiqué le procureur.

Robin Treillet, 22 ans, qui tentait de s'interposer a reçu un coup de couteau à une main et a dû être opéré.

Les trois autres témoins ont reçu des coups de casque pour les empêcher de prévenir la police.

Le procureur a apporté quelques précisions sur les motifs possibles de l'agression, qui avait été précédée d'une altercation sans violence physique dans le bar de nuit.

Peu avant la fermeture, a indiqué le magistrat, Aurélien Rougerie a tenté de calmer un homme qui venait "d'insulter violemment une femme de sa connaissance".

Les joueurs sont partis peu après pour rejoindre leur hôtel à pied par petits groupes. C'est alors qu'ils ont été agressés, en particulier le groupe où se trouvait Aurélien Rougerie.

Selon les témoins de la soirée comme de l'agression, les agresseurs étaient alcoolisés alors que les joueurs n'étaient pas en état d'ébriété, a rapporté le procureur.

Première publication : 22/07/2014