Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile réagit au discours de Barack Obama sur l'EIIL

En savoir plus

SUR LE NET

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy : Chronique d'un retour annoncé

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 12 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 12 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le PS dans la tourmente

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Emma Stone et Colin Firth nous jouent un tour dans "Magic in the moonlight"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

FOCUS

Un siècle après, que reste-t-il de la présence allemande en Namibie ?

En savoir plus

  • Paris s'apprête à accueillir la conférence internationale sur l'État islamique

    En savoir plus

  • EI : "Ce ne sont pas des musulmans mais des monstres", affirme Cameron

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la "team USA" seule au monde

    En savoir plus

  • Législatives suédoises : la gauche en tête, poussée de l'extrême droite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Lille prend la tête, l’OM revient

    En savoir plus

  • Objecteurs de conscience en Israël : 200 vétérans défendent leur unité

    En savoir plus

  • Grève chez Air France : journée noire attendue lundi

    En savoir plus

  • Les pro-russes menacent le processus de paix dans l'est de l'Ukraine, selon Kiev

    En savoir plus

  • Tour d’Espagne : le troisième sacre d’Alberto Contador

    En savoir plus

  • Webdocumentaire : Chibanis, l’éternel exil des travailleurs maghrébins

    En savoir plus

  • Corée du Nord : l'Américain Matthew Miller condamné aux travaux forcés

    En savoir plus

  • Plus de 900 résidents français impliqués dans le jihad

    En savoir plus

  • En images : Roland-Garros en fête pour la Coupe Davis

    En savoir plus

  • Corse : attentat contre une discothèque du Club Med

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la France remporte une médaille de bronze historique

    En savoir plus

Algues: Le Foll estime "possible" que des règles n'aient pas été appliquées

AFP

Les algues vertes recouvrent la plage de Grandcamp-Maisy, dans le Calvados, le 9 juillet 2014Les algues vertes recouvrent la plage de Grandcamp-Maisy, dans le Calvados, le 9 juillet 2014

Les algues vertes recouvrent la plage de Grandcamp-Maisy, dans le Calvados, le 9 juillet 2014Les algues vertes recouvrent la plage de Grandcamp-Maisy, dans le Calvados, le 9 juillet 2014

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a estimé mardi qu'il était "possible" que des règles n'aient pas été appliquées en Bretagne, au lendemain d'un jugement reconnaissant la responsabilité de l'Etat sur les conséquences de la prolifération des algues vertes sur le littoral.

"L'Etat a été rendu responsable parce qu'il y a des règles qui s'appliquent sur (...) des surfaces sur lesquelles on peut utiliser des lisiers", a expliqué M. Le Foll sur BFMTV. Mais, a-t-il estimé, "ces règles étaient tellement difficiles à appliquer" qu'il n'avait pas toujours été "possible" de le faire.

La cour administrative d'appel de Nantes avait été saisie par le propriétaire d'un cheval dont la monture s'était enlisée dans une vasière, près de l'embouchure d'une rivière couverte d'algues vertes, dans les Côtes-d'Armor. Lundi, pour la première fois, elle a retenu la responsabilité de l?État "du fait de la prolifération des algues vertes, en raison de ses carences à mettre en ?uvre de manière suffisamment efficace les règles nationales et européennes" sur la protection des eaux contre les pollutions d'origine agricole.

Par ailleurs, le ministre de l'Agriculture s'est réjoui de l'adoption au Sénat, lundi soir en deuxième lecture, du projet de loi d'avenir pour l'agriculture, qui restreint l'usage des pesticides près des lieux sensibles, comme les écoles ou les hôpitaux.

L'ensemble du texte vise à donner une orientation plus écologique à l'agriculture, en particulier grâce à la création de groupements d'intérêt économique et environnemental (GIEE).

Pour M. Le Foll, il s'agit d'une loi destinée à changer "les modèles de production (...) la manière dont jusqu'ici on a assuré le développement et la production agricoles, et ça fait partie des grands enjeux pour changer justement les situations".

"Dans un certain nombre d'endroits en Bretagne, ceux qui étaient les plus touchés (...) il y a eu des efforts qui ont été faits, et il faut accélérer ce processus, c'est ça l'enjeu", a-t-il affirmé.

Première publication : 22/07/2014