Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Côte d'Azur: arrestation d'un chef de la mafia calabraise

AFP

Un chef de clan présumé de la mafia calabraise a été interpellé avec sa compagne à Villefranche-sur-Mer, dans les Alpes-MaritimesUn chef de clan présumé de la mafia calabraise a été interpellé avec sa compagne à Villefranche-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes

Un chef de clan présumé de la mafia calabraise a été interpellé avec sa compagne à Villefranche-sur-Mer, dans les Alpes-MaritimesUn chef de clan présumé de la mafia calabraise a été interpellé avec sa compagne à Villefranche-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes

Un chef de clan présumé de la mafia calabraise, Matteo Alampi, a été interpellé mardi avec sa compagne dans le sud de la France sur demande des autorités italiennes, a indiqué la police judiciaire de Nice.

La police italienne a dans le même temps arrêté 24 personnes dans le fief du chef de clan, à Reggio de Calabre (sud de l'Italie), selon la même source.

Matteo Alampi, âgé de 45 ans, a été arrêté avec sa compagne Maria Giovana Siclari dans un appartement de location à Villefranche-sur-Mer, coquette cité balnéaire de la Côte d'Azur.

Un mandat d'arrêt était également émis côté français contre le beau-père du chef de clan, mais l'homme était introuvable mardi matin.

M. Alampi est "présenté comme étant un chef important d'une organisation criminelle calabraise, pour des faits d'associations de malfaiteurs en général", qui ont trait à des activités liées aux "bâtiments, travaux publics, traitement des ordures ménagères, marchés publics, escroqueries", selon le parquet d'Aix-en-Provence.

Il doit être déféré mardi après-midi à Aix et présenté à un magistrat du parquet "qui demandera sa mise sous écrou" avant une audience dans les jours qui viennent devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel, qui doit se prononcer sur sa remise aux autorités italiennes.

Selon des médias italiens, cette arrestation s'inscrit dans un coup de filet plus vaste avec des arrestations en Calabre (sud de l'Italie) et en Vénétie (nord).

A la demande du parquet anti-mafia de Reggio de Calabre, aux premières heures de la matinée, des carabiniers ont arrêté 24 personnes en tout, soupçonnées, entre autres, d'associations mafieuses, dans le cadre d'une enquête sur la gestion des déchets de la région.

Alampi, fils d'un "boss" mafieux arrêté en 2010, est considéré comme le chef de la partie affaires du clan, chargé du blanchiment de l'argent sale de l'organisation criminelle dans des entreprises, tant en Italie qu'à l'étranger, et notamment dans le secteur des déchets, selon ces médias.

Il se serait réfugié sur la côte d'Azur après avoir été remis en liberté en mars dernier, après avoir purgé une peine déjà pour association mafieuse, pour échapper au contrôle judiciaire auquel il était soumis.

Parmi les personnes arrêtées, figurent deux avocats pénalistes, qui auraient servi de messagers entre Giovanni Alampi, le "boss" incarcéré, et les membres du clan, selon le parquet.

Première publication : 22/07/2014