Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Les indicateurs sont au rouge pour François Hollande

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Le livre de Trierweiler, coup de grâce politique pour le président Hollande ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

L'UMP en crise, l'heure de vérité pour Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Nicolas Sarkozy sur l'Europe, une tribune pour la reconquête ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Remaniement : un second souffle pour l'exécutif ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Manuel Valls, chef d'un gouvernement "de combat" ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Municipales : un remaniement en perspective ?

En savoir plus

  • En direct : Hollande annonce l'installation d'un hôpital militaire en Guinée contre Ebola

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

Espirito Santo: la principale holding placée en redressement judiciaire

AFP

Le siège de la BES à Lisbonne, le 10 juillet 2014Le siège de la BES à Lisbonne, le 10 juillet 2014

Le siège de la BES à Lisbonne, le 10 juillet 2014Le siège de la BES à Lisbonne, le 10 juillet 2014

La principale holding du groupe bancaire portugais Espirito Santo, Espirito Santo International (ESI), a été placée en redressement judiciaire, a annoncé mardi le tribunal de commerce de Luxembourg.

"Le tribunal d?arrondissement de Luxembourg, (...) a déclaré recevable la demande de la société Espirito Santo International en vue d?un placement sous gestion contrôlée", a indiqué le tribunal dans un communiqué, quelques jours après la requête officielle de la holding luxembourgeoise.

Principal actionnaire de Banco Espirito Santo (BES) dont il détient 20,1% du capital, ESI avait annoncé vendredi ne pas être en mesure d'honorer ses dettes et avait déposé une requête en gestion contrôlée.

Pour obtenir gain de cause, le groupe a dû présenter un plan de restructuration censé lui permettre de vendre des actifs et de lever des fonds en se protégeant des demandes de ses créanciers.

Mais aucune information n?a filtré sur les conditions posées par la justice luxembourgeoise pour accorder le régime de gestion contrôlée à ESI.

Les difficultés du groupe Espirito Santo ont éclaté au grand jour avec la révélation fin mai d'irrégularités comptables au sein d'ESI, ce qui a précipité le départ du PDG de Banco Espirito Santo (BES) Ricardo Salgado, remplacé lundi par l'économiste Vitor Bento.

Lourdement endettée, la holding luxembourgeoise détient 49% de Espirito Santo Financial Group, premier actionnaire de la BES avec 20,1%, aux côtés du Français Crédit Agricole qui en contrôle 14,6%.

Rioforte, une autre holding du groupe basée aussi au Luxembourg, pourrait également demander aux autorités du Grand Duché à être placée en redressement judiciaire, selon une source proche du dossier.

Première publication : 22/07/2014