Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Estrosi: "inadmissible" d'autoriser une manifestation pro-Gaza à Paris

AFP

Christian Estrosi, député-maire de Nice, au siège de l'UMP le 24 juin à ParisChristian Estrosi,  député-maire de Nice, au siège de l'UMP le 24 juin à Paris

Christian Estrosi, député-maire de Nice, au siège de l'UMP le 24 juin à ParisChristian Estrosi, député-maire de Nice, au siège de l'UMP le 24 juin à Paris

Le député-maire UMP de Nice Christian Estrosi a jugé "inadmissible" mardi que le gouvernement ait autorisé une manifestation propalestinienne mercredi à Paris après les incidents de ce week-end.

"C'est une inconsistance de plus du gouvernement. Un coup j'autorise, un coup j'autorise pas. Après ce qui s'est passé à Sarcelles, autoriser sans condition, c'est-à-dire sans avoir pris toutes les mesures pour interpeller, poursuivre et punir ceux qui ont crié +mort aux juifs+, ceux qui ont crié +Israël assassin+, qui ont tenté de mettre le feu à la synagogue de Sarcelles, qui ont brûlé des commerces, qui sont montés dans des cages d'escalier pour menacer ceux qui ont des mezouzah sur leur porte d'entrée, c'est inadmissible de la part du gouvernement", a déclaré M. Estrosi sur France 2.

Plusieurs commerces ont été mis à sac dimanche, notamment une épicerie casher, en marge d'une manifestation propalestinienne interdite à Sarcelles. La synagogue de la ville n'a pas été touchée, selon des sources policières, mais une voiture a été incendiée devant celle de Garges-les-Gonesse.

Le collectif pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens auquel participe le Parti communiste français appelle à une nouvelle manifestation de solidarité --autorisée-- mercredi à Paris de Denfert-Rochereau à Invalides.

"Quelle garantie avez-vous que ceux qui seront dans la manifestation ne seront pas ceux qui étaient là dimanche, simplement parce que le nom de l'organisateur a changé?" s'est interrogé le député-maire de Nice.

Quant aux premières décisions de justice, trois peines de prison avec sursis et une relaxe, "c'est une plaisanterie". "Quand on crie mort aux Juifs, ça vaut dix mois avec sursis? Et quand on insulte Madame Taubira --ce qui était inadmissible et je condamne tout propos raciste à l'égard de qui que ce soit et notamment d'un ministre de la République--, neuf mois ferme?", s'est-il indigné.

Au sujet de la situation proche-orientale, "aujourd'hui, c'est simple: Israël protège sa population avec des armes et de l'autre côté, vous avez le Hamas qui protège ses armes en utilisant des hommes, des femmes et des enfants dans les hôpitaux et les écoles (...) Le seul objectif du Hamas est de tuer des Israéliens, des populations civiles, en même temps qu'ils se servent de boucliers humains de leur propre population qui n'en peut plus", a analysé M. Estrosi, qui rentre d'un déplacement en Israël.

Première publication : 22/07/2014