Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

MyFerryLink pourrait cesser son activité à la fin de l'année

AFP

Un navire de la compagnie MyFerryLink quitte le port de Calais le 4 novembre 2012Un navire de la compagnie MyFerryLink quitte le port de Calais le 4 novembre 2012

Un navire de la compagnie MyFerryLink quitte le port de Calais le 4 novembre 2012Un navire de la compagnie MyFerryLink quitte le port de Calais le 4 novembre 2012

La compagnie maritime transmanche MyFerryLink, ex-SeaFrance à qui Eurotunnel loue les bateaux, risque de devoir cesser son activité à la fin de l'année si son appel de l'interdiction britannique d'opérer depuis Douvres n'est pas suspensif, selon le PDG d'Eurotunnel.

"L'hypothèse la plus vraisemblable pour la fin de l'année est que MyFerryLink soit arrêté", a déclaré Jacques Gounon, patron de l'exploitant du tunnel sous la Manche, lors d'une conférence téléphonique à l'occasion de la publication des résultats semestriels du groupe.

L'autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA) a confirmé le 27 juin "sa décision selon laquelle Eurotunnel ne doit plus être autorisé à exploiter le service de MyFerryLink depuis Douvres".

La CMA estime que MyFerryLink doit être indépendante d'Eurotunnel.

M. Gounon a indiqué attendre "sous quelques jours la notification de l'autorité britannique de la concurrence". "Nous allons faire appel, et demander que l'appel soit suspensif, mais nous avons peu de chances d'obtenir gain de cause", a-t-il estimé.

MyFerryLink "a de bonnes chances de gagner" en appel, a-t-il ajouté, mais il est probable que la décision soit rendue après l'échéance de six mois au terme de laquelle la compagnie devrait cesser son activité: "l'activité risque de s'arrêter alors qu'on n'a pas encore les résultats de l'appel", s'inquiète le PDG d'Eurotunnel.

Avec DFDS Seaways et P&O Ferries, MyFerryLink est l'une des trois compagnies desservant la ligne Calais-Douvres, principal point d'entrée pour le trafic transmanche en Grande-Bretagne, et compte 533 emplois en France et 71 en Grande Bretagne.

Les résultats du premier semestre d'Eurotunnel sont dans le rouge. Le groupe affiche une perte nette d'ensemble de 11 millions d'euros, réduite de plus d'un tiers par rapport à celle de la même période de l'an passé. Saisonnière, l'activité transmanche est traditionnellement bien meilleure au second semestre qu'au premier. Après une perte nette de 18 millions durant le premier semestre 2013, Eurotunnel avait dégagé en fin d'exercice un bénéfice net de 101 millions d'euros.

Première publication : 22/07/2014