Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Ajax Amsterdam - PSG en direct

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Royaume-Uni: le prince George a un an

AFP

Photo officielle du prince William et de sa femme Kate avec leur fils, le prince George, prise lors d'une visite au muséum d'histoire naturelle de Londres le 2 juillet 2014 et rendue publique à l'occasion du premier anniversaire du prince GeorgePhoto officielle du prince William et de sa femme Kate avec leur fils, le prince George, prise lors d'une visite au muséum d'histoire naturelle de Londres le 2 juillet 2014 et rendue publique à l'occasion du premier anniversaire du prince George

Photo officielle du prince William et de sa femme Kate avec leur fils, le prince George, prise lors d'une visite au muséum d'histoire naturelle de Londres le 2 juillet 2014 et rendue publique à l'occasion du premier anniversaire du prince GeorgePhoto officielle du prince William et de sa femme Kate avec leur fils, le prince George, prise lors d'une visite au muséum d'histoire naturelle de Londres le 2 juillet 2014 et rendue publique à l'occasion du premier anniversaire du prince George

Le prince George, troisième dans l'ordre de succession au trône britannique, souffle ce mardi sa première bougie lors d'une fête privée organisée par ses parents qui ont convié amis et famille proche dont, selon la presse britannique, la reine Elizabeth II.

Si le prince William avait passé son premier anniversaire loin de ses parents, le prince Charles et Diana qui étaient en tournée au Canada, il a choisi avec sa femme Kate de célébrer celui de son fils "en privé avec la famille proche et des amis au palais de Kensington", a indiqué à l'AFP une porte-parole du couple.

Le grand-père de "gorgeous" George, le prince Charles ainsi que son épouse Camilla, en déplacement en Ecosse, ne seront cependant pas de la fête.

Attaché à diffuser une image de normalité, le couple royal a souhaité pour son fils un anniversaire classique pour un enfant de cet âge, loin des flashs et des caméras: gâteau concocté par maman, présence de la famille et notamment de l'arrière-grand-mère et fête à la maison entre proches, croit savoir la presse britannique.

Mais, pour contenter l'immense appétit des médias nationaux et internationaux, les parents du futur roi d'Angleterre ont consenti à rendre publiques trois photos officielles.

-"Jeune Winston Churchill"-

La première, diffusée dimanche, montre le prince George marcher seul avec confiance, les bras en l'air et le regard déterminé. Elle a été prise début juillet lors d'une visite au musée d'histoire naturelle de Londres, où le couple royal avait emmené son fils pour découvrir une exposition sur les papillons.

L'une des deux rendues publiques lundi soir montre le petit prince fasciné par un papillon, un magnifique morpho bleu, posé sur le dos de la main de son père. Le bambin, assis sur un banc avec ses parents, semble sur le point d'attraper l'insecte délicat.

L'autre photo montre le trio fixer quelque chose, invisible sur le cliché, situé au-dessus de leurs têtes, vraisemblablement un papillon.

Le couple royal a également joint un bref message de remerciements dédié à "tous ceux que nous avons rencontrés au cours de cette année, dans le pays et à l'étranger, pour leurs souhaits chaleureux et généreux et leurs bons voeux pour George et notre famille".

Celui que son oncle, le prince Harry, décrit comme un bébé "aux bonnes joues rebondies" et à l'apparence "d'un jeune Winston Churchill" a apporté un véritable "feel good factor", un sentiment de fraîcheur, de bien-être et de bonne humeur aux Britanniques et au-delà.

Selon un nouveau sondage publié mardi et réalisé auprès de 1.025 personnes par Viewsbank, 24% des Britanniques sondés ont une meilleure image de la famille royale depuis la naissance du petit prince et 50% estiment qu'il a amélioré l'image de la famille royale.

George Alexander Louis, né le 22 juillet à 16h24, n'avait que 27 heures à peine d'existence quand il est apparu pour la première fois aux yeux du monde, enroulé dans une couverture blanche dans les bras de sa mère, puis dans ceux de son père, devant quelque 200 journalistes agglutinés au pied de l'entrée de la maternité St Mary à Londres.

"Il a une bonne paire de poumons", avait alors confié aux journalistes le jeune papa.

George a fait sa seconde apparition officielle lors de son baptême trois mois plus tard.

Il a ensuite participé en avril dernier à son premier engagement public officiel, lors d'une tournée familiale en Australie et en Nouvelle-Zélande, en jouant avec 10 bambins de son âge dans la résidence du gouverneur général de Nouvelle-Zélande à Wellington.

"Les sorties du prince George sont un rappel de ce qui rend la monarchie si durablement populaire: son humanité", a estimé le Daily Telegraph, quotidien conservateur très favorable à la famille royale.

Première publication : 22/07/2014