Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

FRANCE

À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

© Stéphane de Sakutin, AFP | Rassemblement multiconfessionnel à Sarcelles.

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/07/2014

Au lendemain des violences qui ont émaillé une manifestation pro-palestinienne interdite à Sarcelles, des responsables religieux, dont le grand rabbin de France et l'imam de Drancy, se sont rassemblés pour prier.

 
En réponse aux violences antisémites à Sarcelles dans le Val d'Oise, des responsables religieux, dont le grand rabbin de France Haïm Korsia et l'imam de Drancy (Seine-Saint-Denis) Hassen Chalghoumi, se sont rassemblés, lundi soir, à la synagogue de la ville pour une soirée de prières multiconfessionelles. Plusieurs centaines de personnes, dont le chanteur Enrico Macias et l'écrivain Marek Halter étaient présentes, toujours sous protection de la police.
 
Les représentants des religions catholique, musulmane, protestante, juive, bouddhiste et orthodoxe ont également été réunis à l'Élysée pour dénoncer l'antisémitisme. "Il a été rappelé par le président de la République que la lutte contre l'antisémitisme sera une cause nationale", a souligné le président du Consistoire israélite central Joël Mergui.

Dimanche 20 juillet, un rassemblement de soutien aux Palestiniens de Gaza interdit, avait dégénéré dans cette ville de la banlieue nord de Paris, parfois surnommée "la petite Jérusalem" en raison d'une importante communauté juive d'Afrique du Nord. Voitures brûlées, mobilier urbain saccagé, commerces mis à sac, dont une épicerie kasher. Dix-huit personnes ont été interpellées, dont 11 étaient toujours en garde à vue lundi matin, parmi lesquelles quatre mineurs.

 
"La communauté juive a peur"
 
Sarcelles s'est réveillée groggy lundi 21 juillet. "Je n'ai pas dormi de la nuit, je n'étais pas tranquille. Des gens de tous bords ici vivent ensemble, on ne comprend pas", a confié à l'AFP un juif de 67 ans, dont la voiture a été détruite par les casseurs et qui n'a pas souhaité donner son nom. François Pupponi, maire socialiste de la ville, a expliqué que certains habitants juifs lui avaient confié qu'ils ne se sentaient plus en sécurité et pensaient quitter la France. "Ce matin, les gens sont abasourdis et la communauté juive a peur", a-t-il déclaré. 

>> À lire sur France 24 : "Le désenchantement de l'intelligentsia israélienne"

La synagogue, protégée dimanche par les CRS et devant laquelle montaient la garde des militants de la ligue de défense juive (LDJ), un collectif d’activistes radicaux, n'a pas été touchée, ont confirmé des sources policières dans le Val-d'Oise.
 

Deux nouvelles manifestations pro-palestiniennes sont prévues à Paris mercredi et samedi, et d'autres mercredi dans plusieurs grandes villes françaises, pour l'instant autorisées.

 
Avec AFP

Première publication : 22/07/2014

  • FRANCE

    Interdiction des manifestations pro-palestiniennes à Paris et en banlieue

    En savoir plus

  • FRANCE

    Que s’est-il vraiment passé rue de la Roquette le 13 juillet ?

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Le désenchantement de l'intelligentsia israélienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)