Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Ukraine: les rebelles remettent aux Malaisiens les deux boîtes noires

AFP

Des membres de l'OSCE devant les wagons où se trouvent les corps des victimes du crash le 21 juillet 2014 à TorezDes membres de l'OSCE devant les wagons où se trouvent les corps des victimes du crash le 21 juillet 2014 à Torez

Des membres de l'OSCE devant les wagons où se trouvent les corps des victimes du crash le 21 juillet 2014 à TorezDes membres de l'OSCE devant les wagons où se trouvent les corps des victimes du crash le 21 juillet 2014 à Torez

Les rebelles prorusses ont remis dans la nuit de lundi à mardi à Donetsk à des responsables malaisiens les deux boîtes noires de l'avion de ligne tombé jeudi dernier dans la zone qu'ils contrôlent dans l'est de l'Ukraine.

Ils ont en même temps annoncé devant la presse un cessez-le-feu dans un rayon de 10 km autour du site du crash de l'appareil de Malaysia Airlines pour faciliter l'enquête sur les causes de sa chute, due, selon les Etats-Unis, à un missile tiré depuis leur zone.

"Nous avons décidé de remettre les boîtes noires aux mains des experts malaisiens", a déclaré le "Premier ministre" de la "République populaire de Donetsk" (DNR) autoproclamée, Alexandre Borodaï, devant quelque 150 journalistes assistant à l'événement à une heure du matin au siège des autorités rebelles.

Les responsables séparatistes leur ont montré deux objets rouge-orangés ressemblant à des enregistreurs de vol.

Les experts malaisiens ont signé un protocole avec des responsables de la DNR.

Un expert malaisien a remercié ces derniers. "Au nom du gouvernement malaisien, je remercie le gouvernement de la République de Donetsk de nous remettre les deux boites noires qui sont la propriété de la Malaisie. Nous n'avons pas retrouvé les boîtes noires du vol MH 370 (disparu au-dessus de l'Océan Indien - ndlr) et donc nous sommes contents de pouvoir récupérer celles-ci", a-t-il dit.

"Je vois que les boites noires sont intactes et avec seulement des altérations mineures", a-t-il ajouté.

Les enregistreurs, dont l'un contient toutes les conversations de l'équipage et l'autre toutes les données techniques du vol, ne sont pas susceptibles de révéler l'origine du missile qui a probablement détruit l'avion en vol, à 10.000 mètres d'altitude.

Par ailleurs, M. Borodaï a annoncé une mesure réclamée depuis la chute de l'avion par la communauté internationale pour faciliter l'accès au site du crash. "Nous allons ordonner un cessez-le-feu dans un périmètre de 10 km autour" du lieu de la tragédie ayant fait 298 morts, a-t-il dit.

Les responsables malaisiens doivent accompagner le train réfrigéré transportant les corps des passagers du Boeing 777 jusqu'à Kharkiv, en zone contrôlée par le gouvernement de Kiev. Le convoi, venu de Torez, à proximité du lieu de la catastrophe, se trouvait lundi soir à Donetsk.

Première publication : 22/07/2014