Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"L'Italie cède au diktat de l'Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guy Forget : "C'est une nouvelle version du tournoi de Roland-Garros"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 11/08/2014

"Radical"

© France 24

Presse française, Mercredi 23 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, les inquiétudes du gouvernement français, qui redouterait de nouveaux dérapages antisémites en marge des manifestations de soutien à Gaza, et le débat sur la «banalisation» de l’antisémitisme en France.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, les inquiétudes du gouvernement, après les émeutes en marge des manifestations, interdites, de soutien à Gaza, le week-end dernier, et avant celle, autorisée, prévue aujourd’hui à Paris.
 
D’après le Figaro, François Hollande redouterait de nouveaux dérapages. 1 500 policiers, CRS et gendarmes mobiles devraient se répartir sur l’itinéraire, en tenue, en civil ; les brigades anticriminalité pourront intervenir les éventuelles interpellations, selon le Figaro. Le défilé d’aujourd’hui, dans le centre de Paris, est organisé à l’initiative du Collectif national pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens. Il va être très encadré par le Parti communiste et le SO de la CGT.
 
D’après le Figaro, toujours, qui reprend un sondage réalisé en début de semaine, 62 % des Français se déclareraient  plutôt favorables à l’interdiction de ces manifestations, «car elles s’accompagnent de scènes de violences graves». Les Français garderaient en revanche une très grande distance à l’égard du conflit israélo-palestinien, puisqu’ils déclarent, à une très large majorité, 71%, que leur sympathie ne va ni à l’un ni à l’autre camp.
 
Cette distance tranche avec la radicalité exprimée ces derniers jours. Libération revient sur «la violence antijuive», qui s’est manifestée ce week-end, en dénonçant ce qu’il perçoit comme «l’inquiétante progression d’une idéologie haineuse», le «retour en force du discours antijuif en France». Pour l’historienne Valérie Igounet, ce qui serait réellement nouveau, ce serait la «libération» et la «banalisation des paroles et actes antisémites en France, notamment dans les banlieues».
 
D’après l’Opinion, les débordements de ce week-end auraient contribué à accroître l’angoisse une communauté juive, de plus en plus tentée par le départ. Le journal rapporte que l’Agence juive déclare s’attendre à 5 000 départs de juifs de France vers Israël cette année, contre un peu plus de 3 000 l’an dernier. Depuis plus de dix ans que la communauté juive serait entrée dans «une phase de doute et questionnement», après la deuxième Intifada - et il y a eu, plus récemment, le meurtre d’Ilan Halimi en 2006, le massacre de Toulouse par Mohamed Merah en 2012, et celui de Bruxelles par le djihadiste Mehdi Nemmouche, en mai dernier.
 
Le djihad tenterait de plus en plus de jeunes Français, ces derniers mois. Le Figaro reprend un chiffre du ministère de l’Intérieur, qui affirme que le nombre de candidats au départ a augmenté de 56% «ces derniers mois»: 800 personnes originaires de France seraient actuellement engagées dans les combats islamistes à l’étranger.
 
Manifeste en France, la radicalité n’est évidemment pas un monopole hexagonal, comme le rappellent les Echos, qui rapportent que Human Rights Watch dénonce une «épidémie (antisémite) mondiale». D’après le journal, les incidents observés ces dernières semaines avaient déjà eu lieu après les précédentes opérations israéliennes à Gaza, en 2004, 2006 et 2012, mais jamais dans autant de pays.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/05/2018 revue de presse

"L'Italie cède au diktat de l'Europe"

A la une de la presse, ce lundi 28 mai, le refus de Giuseppe Conte de diriger le nouveau gouvernement italien, les derniers rebondissements de la saga diplomatique entre les...

En savoir plus

25/05/2018 Protection des données

"Souriez, vous êtes (mieux) protégés"

Dans cette seconde revue de presse de la matinée : que penser du règlement général sur la protection des données (RGPD) qui entre en vigueur ce vendredi, de nouvelles...

En savoir plus

25/05/2018 Donald Trump

Plus du tout de sommet États-Unis - Corée du Nord ?

L'annulation du sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un est la une de cette première revue de presse du vendredi 25 mai. Également au menuÉ: le référendum irlandais sur...

En savoir plus

24/05/2018 revue de presse

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

Dans la presse ce jeudi 24 mai : le référendum irlandais sur l’avortement, la décision de la NFL d’obliger les joueurs de football américain à se tenir debout au moment de...

En savoir plus

24/05/2018 Revue de presse française

"From Russia with luck"

À la une de la presse ce jeudi 24 mai : la désignation de Giuseppe Conte pour diriger le nouveau gouvernement italien, la visite d’Emmanuel Macron en Russie, la première...

En savoir plus