Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Du neuf dans un nouveau monde"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Incertitudes autour de la politique économique de Trump

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"C'est parti pour le show"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Scénario catastrophe digne d'Hollywood

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche en France : l'ultime débat (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche en France : l'ultime débat (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Gauche : quelle recomposition ?

En savoir plus

POLITIQUE

Trump président des États-Unis : le populisme au pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 11/08/2014

"Nobel de la paix pour Tsahal"

© France 24

Presse internationale, mercredi 23 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, les tensions diplomatiques consécutives à l’opération israélienne à Gaza, et celles provoquées par la crise en Ukraine.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.
 
On commence cette revue de presse internationale en Israël, où le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon s'est adressé hier aux Israéliens et aux Palestiniens en les enjoignant d'«arrêter de combattre et de commencer à parler».
 
«Traitez à la racine les causes du conflit pour que nous ne soyons pas dans la même situation dans six mois ou un an», a-t-il ajouté. Une déclaration qui ne passe pas du tout du côté du Jerusalem Post, qui évoque un «message honteux» adressé à un moment où Israël a «besoin de soutien». «Une règle pour Israël, et une règle pour tous les autres», voilà comment le journal perçoit la position de Ban Ki-moon et du secrétaire d’Etat américain John Kerry. Le quotidien conservateur estime que l’un et l’autre font mine de reconnaître à Israël «le droit à l’auto-défense», «à condition que l’Etat hébreu s’abstienne d’exercer ce droit». «La vérité c’est que l’ONU se contrefout de la souffrance des Israéliens».
 
L’Etat hébreu a perdu 29 soldats dans l’opération de Gaza. D’après l’ambassadeur israélien aux Etats-Unis, l’armée israélienne devrait recevoir le prix Nobel de la paix pour sa «retenue inimaginable» dans la bande de Gaza - c’est ce qu’il a déclaré hier, d’après The Times of Israel, qui rapporte que Ron Dermer a fait cette déclaration lors d’une conférence organisée par les supporters chrétiens d’Israël. Il a également comparé les roquettes tirées par le Hamas sur Israël aux bombardements allemands sur Londres durant la Seconde guerre mondiale.
 
Le but affiché de l’opération «Bordure de protection» est de parvenir à fermer les tunnels de Gaza, et de faire taire les roquettes du Hamas, mais The Jordan Times affirme que l’armée israélienne a en réalité pour mission la réoccupation totale ou partielle de Gaza.
 
Toujours à la Une, ce matin, les tensions entre la Russie et l’Occident, après le crash du vol MH17 en Ukraine. Accusé par les États-Unis d'être responsable de la catastrophe, Vladimir Poutine est menacé de nouvelles sanctions internationales. Menaces verbales, pour le moment, puisque The Guardian rappelle que la proposition du président russe de coopérer à l’enquête internationale sur les circonstances de ce crash, suspend d’éventuelles sanctions.
 
Les Occidentaux parviendront-ils un  jour à accorder leurs violons, de façon à frapper réellement et durement, la Russie? The Financial Times en doute: les Européens continuent de s’écharper, notamment Paris et Londres, qui se disputent sur les mesures à adopter.
 
Frilosité ou réalisme, les points de vue divergent pour qualifier l’attitude occidentale. Pour The Daily Mail, la messe est dite: l’attitude de la France, mais aussi de l’Italie relèverait de la «lâcheté égoïste», ce qui expliquerait pourquoi «si peu a été fait, je cite, pour faire rentrer Poutine et ses gangsters du Kremlin dans le rang».
 
Illusoires, les sanctions européennes? Pas d’après Der Spiegel, qui s’alarme de leurs répercussions en Allemagne, dont les relations économiques avec la Russie sont particulièrement étroites.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus