Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attaques terroristes en Europe, quelles solutions face à la menace ?

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : les Jeux olympiques des réfugiés

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Le vrai antidote contre l’EI, c’est la culture"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les toits de Paris, un trésor entre ciel et terre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Athènes, la culture plus forte que la crise

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

EDF adopte le projet d'EPR à Hinkley Point, Londres temporise

En savoir plus

LE DÉBAT

Hillary Clinton peut-elle conquérir la Maison Blanche ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Hillary Clinton peut-elle conquérir la Maison Blanche ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'espoir suscité par Hillary Clinton chez les femmes aux Etats-Unis

En savoir plus

EUROPE

Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

© Andas Solaro, AFP | L'épave du Costa Concordia redressée et parée pour son remorquage jusqu'à Gênes.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/07/2014

Le Costa Concordia, échoué en 2012 au large de l'île de Giglio après un naufrage qui a fait 32 morts, est remorqué mercredi jusqu'à Gênes. Un trajet qui fait grincer des dents : l'épave renferme toujours 200 tonnes de produits toxiques.

Échoué depuis plus de deux ans et demi devant l'île de Giglio, le Costa Concordia a entamé son dernier voyage. Le paquebot, deux fois plus grand que le Titanic, doit être remorqué, mercredi 23 juillet, vers les chantiers navals de Gênes où il sera démantelé.

Remorqué par deux bateaux, escorté par 12 autres embarcations, l'épave du Concordia, long de près de 300 mètres et pesant quelque 114 500 tonnes, va effectuer un trajet en mer de près de 280 km qui devrait durer 3 à 4 jours. Il passera à 25 km de la Corse, près de l'île d'Elbe, et à 10 km de l'île italienne de Capraia, avant son arrivée prévue à Gênes samedi soir ou dimanche matin.
Cliquer sur la carte pour l'agrandir
© FRANCE 24

 
Après avoir été redressé en septembre dernier lors d'une opération sans précédent de rotation de sa coque, le Concordia a été ensuite renfloué, de quelques centimètres ou mètres chaque jour pendant plus d'une semaine. Menée par l'armateur italien Costa et effectuée par le consortium américano-italien Titan-Micoperi, l'opération de sauvetage du paquebot a un coût total de quelque 1,5 milliard d'euros.
 
Risque de pollution ?
 
Au cours du trajet, les différentes embarcations du convoi seront chargées de collecter d'éventuels débris flottants - valises, meubles, vêtements -, de contrôler la qualité des eaux et de prévenir les cétacés, nombreux en cette période de l'année, de l'approche du Concordia. Barrages anti-pétrole et appareils à infra-rouge détectant toute trace d'hydrocarbure à la surface de l'eau la nuit seront également embarqués à bord.
 
Mais ces précautions rassurent à peine écologistes et élus corses inquiets de voir passer le Concordia au large des côtes de l’île de Beauté. Le paquebot contient en effet des quantités résiduelles d’hydrocarbures et de produits huileux (environ 163 tonnes) ainsi que de produits toxiques (environ 12 tonnes confinées dans des containers scellés), d’après les dires de la ministre française de l'Écologie.
 
Ségolène Royal a d’ailleurs promis de surveiller le passage du navire à bord d'un navire au large de la Corse, provoquant l'agacement des autorités italiennes, qui jugent avoir fait tout ce qu'il fallait pour éviter un nouveau drame.
 
La capitaine en procès
 
Le 13 janvier 2012, le Concordia avait fait naufrage après avoir violemment heurté un rocher devant l'île de Giglio, entraînant la mort de 32 personnes et faisant des dizaines de blessés sur les plus de 4 200 occupants de 70 nationalités qui se trouvaient à son bord.
 
Alors que d'autres membres de l'équipage ont négocié des peines à l'amiable, le capitaine du paquebot, Francesco Schettino, est le seul à être actuellement jugé à Grosseto, dans le centre du pays, pour homicides par imprudence, naufrage et abandon de navire.

Avec AFP 

Première publication : 23/07/2014

  • ITALIE

    Vidéo : le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • ITALIE

    Vidéo : plongée dans l'épave du Costa Concordia

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Costa Concordia : le capitaine "a sauté dans le canot avant moi"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)