Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

Moyen-Orient

Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

© AFP | Avions stationnés sur le tarmac de l'aéroport Ben Gourion, à Tel-Aviv.

Vidéo par James ANDRE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/07/2014

L'Agence fédérale de l'aviation américaine et l'Agence européenne de la sécurité aérienne ont levé, mercredi, leurs restrictions sur les vols commerciaux opérés à l'aéroport Ben-Gourion de Tel Aviv, tout en appelant à la vigilance.

L'Agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) a, mercredi 23 juillet, levé son interdiction faite aux compagnies aériennes d'opérer vers Israël. Celle-ci était en vigueur depuis le 22 juillet, après la chute d'une roquette, tirée depuis la bande de Gaza, près de l'aéroport Ben Gourion, à Tel Aviv.

"La FAA a levé ses restrictions sur les vols américains vers et depuis l'aéroport Ben-Gourion de Tel-Aviv en annulant une directive aux équipages qu'elle avait renouvelée plus tôt aujourd'hui", est-il expliqué dans un communiqué de l'Agence publié mercredi soir. L'Agence, a tout de même mis en garde contre "la situation très instable" localement.

De son côté, l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) est elle aussi revenue, jeudi, sur sa recommandation de ne plus desservir l'aéroport de Tel Aviv, tout en appelant à "surveiller étroitement les risques relatifs à la sécurité des vols".

L'AESA "continue d'attirer l'attention de la communauté aéronautique sur la nécessité de surveiller étroitement les risques relatifs à la sécurité des vols internationaux civils", souligne-t-elle dans un communiqué.

La plupart des grandes compagnies internationales, dont Air France, Delta, Lufthansa, EasyJet ou Royal Jordanian, avaient annulé leurs vols vers Israël jusqu'à jeudi, en mettant en avant la sécurité des passagers.

Cette mesure de restriction, inédite depuis la guerre du Golfe en 1990-1991, avait été qualifiée "d’injustifiée" par l’État hébreu qui avait évoqué une "victoire" pour le "terrorisme", tandis que le Hamas avait salué pour sa part "une grande victoire pour la résistance, et le couronnement de l'échec d'Israël".

"Pour les Israéliens, [...] leur seule ouverture sur le monde, c’est cet aéroport international de Ben-Gourion", rappelait mercredi James André, envoyé spécial de FRANCE 24 à Jérusalem.

Avec AFP

Première publication : 24/07/2014

  • BANDE DE GAZA

    Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Plus de 100 000 Palestiniens déplacés à Gaza, selon l'ONU

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)