Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Mort d'un patron baroque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

Moyen-Orient

Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

© Musa al-Shaer, AFP | Face-à-face entre soldats israéliens et manifestants palestiniens - archives.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/07/2014

Cinq Palestiniens ont été tués, vendredi, dans des heurts avec l'armée israélienne et des colons juifs en Cisjordanie alors que les mouvements palestiniens avaient appelé à un "Jour de colère" pour protester contre l'offensive israélienne à Gaza.

Après 18 jours de bain de sang à Gaza, le conflit israélo-palestinien menace de s’étendre à la Cisjordanie. Au moins cinq Palestiniens ont été tués, vendredi 25 juillet, alors que les principaux mouvements palestiniens avaient lancé un appel à manifester en masse contre l’occupation militaire israélienne.

Des sources sécuritaires palestiniennes ont précisé que deux Palestiniens ont été abattus à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, après avoir été impliqués dans un incident avec des colons juifs.

Des Palestiniens manifestant contre l'offensive israélienne à Gaza ont jeté des pierres sur les colons qui circulaient en voiture. Ceux-ci ont alors répliqué en ouvrant le feu, tuant un homme de 18 ans, selon la source. L'armée israélienne est alors arrivée et a ouvert le feu sur les manifestants palestiniens, tuant un autre homme de 22 ans, et en en blessant trois autres par balles.

Selon la radio de l'armée israélienne, c'est une femme du groupe de colons qui a tiré. Interrogée par l'AFP, une porte-parole israélienne s'est bornée à confirmer que "des colons avaient été impliqués" dans des violences.

Risque d'embrasement en Cisjordanie

Dans un autre incident, trois Palestiniens de 30, 39 et 46 ans ont également été tués par des tirs de soldats israéliens dans le village de Beit Ommar, près d'Hébron, lors d'une manifestation de plusieurs centaines de personnes contre les frappes israéliennes à Gaza, selon des sources médicales palestiniennes.

Neuf Palestiniens ont été tués ces derniers jours en Cisjordanie où des manifestations contre l'opération militaire israélienne à Gaza donnent lieu à des heurts de plus en plus violents avec les forces de sécurité israéliennes.

Les médias ont également fait état d'affrontements entre la police israélienne et des manifestants palestiniens à Jérusalem, à l'intérieur et à l'extérieur de la vieille ville.
D'après un porte-parole de la police, plusieurs policiers ont été blessés par des jets de pierre et une vingtaine de personnes ont été arrêtées.

Depuis le début de l’opération "Bordure protectrice", le 8 juillet dernier, plus de 800 Palestiniens ont perdu la vie. Côté israélien, 33 militaires et deux civils ont été tués, ainsi qu'un ouvrier agricole thaïlandais.

Avec AFP et Reuters
 

Première publication : 25/07/2014

  • PROCHE-ORIENT

    Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Plus de 100 000 Palestiniens déplacés à Gaza, selon l'ONU

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)