Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

Depardon en campagne en Colombie "contre les clichés de la France"

AFP

A Bogota, en Colombie, le photographe français Raymond Depardon le 25 juillet 2014A Bogota, en Colombie, le photographe français Raymond Depardon le 25 juillet 2014

A Bogota, en Colombie, le photographe français Raymond Depardon le 25 juillet 2014A Bogota, en Colombie, le photographe français Raymond Depardon le 25 juillet 2014

En visite en Colombie à l'occasion d'une exposition, le célèbre photographe français Raymond Depardon a affirmé vendredi être en campagne "contre les clichés de la France".

Inaugurée en 2010 à Paris, l'exposition "La France de Depardon" fait étape à l'Alliance française de Medellin (nord-ouest) du 31 juillet au 15 octobre, avant Bogota l'an prochain, sa seconde tournée internationale après Caracas, au Venezuela.

"Pour moi, c'est aller combattre les clichés de la France", a lancé le photographe de 72 ans à propos de cette exposition, consacrée aux villages et territoires oubliés, loin des grands centres urbains.

"Bien sûr, il y a le Mont Saint-Michel ou la Tour Eiffel, mais il y a aussi des choses magnifiques dans cette France que j'aime", a-t-il poursuivi, lors d'une rencontre avec des journalistes à la résidence de l'ambassadeur de France à Bogota.

"Il n'y a pas de raison que cette France-là ne soit pas aimée par les étrangers" a encore souligné Raymond Depardon, qui animera à Medellin un atelier sur la photographie et le cinéma avec sa compagne, la réalisatrice Claudine Nougaret.

Une profession de foi qui s'adresse aussi aux habitants de la capitale française que le photographe n'est pas loin de considérer comme des étrangers dans leur propre pays. "Il y a les Parisiens et les autres. Et les Parisiens ne connaissent la France que pour les vacances: la mer ou la montagne", ironise-t-il.

Lui-même reconnaît avoir évolué en tant que photographe en évoquant un moment fondateur dans sa fascination pour la ruralité : le jour où il a immortalisé sur la pellicule "la ferme de ses parents, mutilée par le passage de l'autoroute" dans la vallée de la Saône.

"Quand j'étais jeune, je n'avais qu'une idée, c'était partir à Paris pour aller photographier Brigitte Bardot ou le général de Gaulle", confie-t-il en souriant.

Après les paysages de France, Raymond Depardon caresse désormais une autre idée: "une nouvelle mission, ce serait celle de photographier les Français. Cela manque, cela serait intéressant".

Une future exposition ? Ce photographe venu du reportage de presse hésite encore: "je n'aime pas faire poser les gens, il faudrait presque les prendre à leur insu, mais avec le droit à l'image..."

Première publication : 25/07/2014