Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La leçon de démocratie du Nigéria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'alternance démocratique au Nigeria, modèle pour le reste du continent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La victoire annoncée de l'opposant Muhammadu Buhari au Nigeria

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Climat : "Les chances sont bonnes" de parvenir à un accord à Paris

En savoir plus

FACE À FACE

Nicolas Sarkozy : après la victoire, retour à la case judiciaire

En savoir plus

FOCUS

Inde : les musulmans et les chrétiens dans le viseur des ultranationalistes hindous

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Arnaud Viard, les joies et les peines de l'autofiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Moriarty, l'alchimie gagnante

En savoir plus

Afrique

Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

© ECPAD / AFP | La zone du crash du vol AH5017

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/07/2014

Une vingtaine d'enquêteurs français sont attendus samedi sur le site du crash du vol AH5017, près de Gossi, au Mali. Objectif : identifier les corps et déterminer les raisons de la catastrophe aérienne dans laquelle 118 personnes ont trouvé la mort.

Une vingtaine de gendarmes et policiers devaient décoller vendredi soir de l'aéroport de Villacoublay, près de Paris, en direction du Mali. Ils sont attendus samedi sur la zone du crash du vol AH5017 d'Air Algérie pour mener l’enquête et identifier les victimes dont les corps seront acheminés à Gao, à huit ou neuf heures de route et de piste. Des enquêteurs du Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) sont également attendus sur place dans la journée de samedi alors qu’une des boîtes noires de l’avion a été retrouvée.

L’épave du vol AH5017 a été retrouvée dans nuit de jeudi à vendredi près de Gossi, dans le nord du Mali. Des images tournées sur le site par des soldats burkinabè montrent des débris métalliques difficilement identifiables, éparpillés sur des dizaines de mètres. Les principaux éléments de l’avion (moteur, fuselage...) ne sont pas visibles.

• Un détachement terrestre de 120 soldats français à bord d’une trentaine de véhicules, arrivé sur les lieux du crash tôt vendredi matin, sécurise la zone du crash en compagnie de 60 soldats maliens et de 40 Néerlandais de la Minusma, la force de l’ONU au Mali.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta et son homologue burkinabè Blaise Compaoré se sont rendus séparément vendredi dans la zone du crash. IBK était accompagné de ses ministres des Transports et de la Défense, tandis que Blaise Compaoré s’y est rendu en compagnie de la Française Fleur Pellerin, secrétaire d’État aux Français de l’étranger.

"Il n’y a hélas aucun survivant", a déclaré le président français François Hollande lors d’une brève allocution télévisée. Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré que 54 Français, y compris les binationaux, ont péri dans le crash. 

Crash du vol Air Algérie : l'épave de l'avion localisée au Mali
Live Blog Vol AH5017 : l'épave de l'avion localisée au Mali
 

Pour afficher le liveblog sur tablettes et mobiles, cliquez sur ce lien

Première publication : 25/07/2014

  • ALGÉRIE

    Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)