Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hongkong, nouveau Tienanmen ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

De la Mecque à Broumov : le voyage du Bazin

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les profs manquent à l'appel"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Vidéo : Dohuk, province du Kurdistan submergée par les déplacés irakiens

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • La dette française dépasse pour la première fois les 2 000 milliards d'euros

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Charles Blé Goudé accusé de "certains des pires crimes" devant la CPI

    En savoir plus

Les Etats-Unis rendent légal le déblocage des téléphones portables

AFP

Les consommateurs américains pourront à nouveau débloquer sans crainte leurs téléphones portablesLes consommateurs américains pourront à nouveau débloquer sans crainte leurs téléphones portables

Les consommateurs américains pourront à nouveau débloquer sans crainte leurs téléphones portablesLes consommateurs américains pourront à nouveau débloquer sans crainte leurs téléphones portables

Les consommateurs américains pourront à nouveau débloquer sans crainte leurs téléphones portables pour les utiliser sur le réseau d'un autre opérateur, une fois le contrat initial arrivé à expiration, grâce à une loi adoptée vendredi par le Congrès.

La Chambre des représentants a adopté à l'unanimité le texte, déjà adopté par un Sénat unanime le 16 juillet.

Le déblocage était déjà possible aux États-Unis, mais ceux qui le faisaient par leurs propres moyens, sans passer par leur opérateur, s'exposaient à des poursuites en vertu de la loi américaine sur le copyright.

Et les règles de déblocage des opérateurs laissaient de côté les téléphones d'occasion, donnés par un proche ou achetés dans un magasin.

La loi adoptée vendredi fait suite à une pétition lancée sur le site de la Maison Blanche, qui a recueilli suffisamment de signatures pour pousser l'exécutif américain à prendre position en faveur d'une légalisation du déblocage.

Le texte annule en fait une directive de 2012 de la Bibliothèque du Congrès, qui a autorité en la matière et avait inversé sa position après avoir autorisé le déblocage de 2006 à 2012.

Les cinq grands opérateurs américains (AT&T, Sprint, T-Mobile, U.S. Cellular et Verizon) avaient tenté de prendre les devants en adoptant en décembre dernier des principes communs, et volontaires, pour débloquer les téléphones de leurs clients.

Mais désormais, ils ne pourront plus menacer leurs abonnés ou ex-abonnés s'ils débloquent leurs smartphones, y compris en ayant recours à des spécialistes ou des boutiques spécialisées. A condition que la période initiale d'engagement, qui est généralement de deux ans aux États-Unis, soit arrivée à son terme.

La loi "donne la priorité aux consommateurs, promeut la concurrence sur le marché mobile, et encourage l'utilisation d'appareils existants", s'est félicité le sénateur démocrate Patrick Leahy, coauteur du texte.

Première publication : 25/07/2014